Magazine Culture

Origine de Dan Brown

Par Delfina

Origine de Dan Brown

Présentation de l’éditeur

Robert Langdon, le célèbre professeur en symbologie, arrive au musée Guggenheim de Bilbao  pour assister à la conférence d’un de ses anciens élèves, Edmond Kirsch, un éminent futurologue spécialiste des nouvelles technologies.
La cérémonie s’annonce historique car  Kirsch s’apprête à livrer  les résultats de ses recherches qui apportent  une réponse aux questions fondamentales sur l’origine et le futur  de l’humanité. Mais  la soirée va brusquement virer au cauchemar. Les révélations de Kirsch risquent d’être perdues à jamais.  Contraint de quitter précipitamment Bilbao, Langdon s’envole pour Barcelone en compagnie d’Ambra Vidal, la directrice du musée. Ensemble, ils vont se lancer en quête d’un étrange mot de passe qui permettra de dévoiler au monde la découverte de Kirsch.  *  *

Mon avis

Avec impatience, j’attendais le nouveau Dan Brown… Et bien, j’ai été quelque peu déçue ! En effet, le côté symbolique est un peu moins présent et on apprend moins qu’à la lecture de ses différents romans. Il faut avouer que j’ai étudié Gaudi avant donc je suis moins en attente de « révélations ». * Cependant, au travers du meurtre d’Edmond Kirsh et de l’enquête de  Langdon et Ambra Vidal qui en découle, on ne peut que se poser des questions sur notre monde et ce qu’il va advenir. Comme d’habitude, les découvertes scientifiques sont confrontés aux différentes religions car elles remettent en cause leurs bases. Néanmoins, l’avancée de la technique peut permettre de révéler ce que certains veulent absolument cacher et répondre aux questions existentielles : d’où venons-nous ? et Où allons-nous ? Les idées scientifiques qui sont distillées tout au long du roman pour apporter des réponses peuvent être crédibles. La fin du roman nous permet de réfléchir à ce que sera la place de l’Homme dans le monde à venir. * Grâce à Origine, les lecteurs peuvent découvrir des sites connus et d’autres un peu moins d’Espagne : de Bilbao à Barcelone, en passant par Séville. Cependant, j’ai moins été transportée que lors de la lecture d’Inferno qui se passait à Florence ou d’Anges et Démons à Rome. La capitale catalane se prête peut être moins au mystère…. * Dernier point que je tiens à relever est les quelques points communs entre le prince héritier Julian et sa promise Ambra Vidal dans le roman et les actuels régnants espagnols Felipe et Letizia surtout au niveau de cette dernière quand elle est entrée dans la famille royale : femme active, indépendante et ayant une vie publique qui ne compte pas se laisser dicter sa conduite…  * En conclusion, ce fut une lecture plaisante mais qui ne m’a pas autant transportée que les anciennes aventures de Langdon.  *  *  *

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Delfina 468 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines