Magazine Culture

Montpellier – Festival Dernier Cri : Rencontre / Débat avec Jacqueline Caux le 9 novembre

Publié le 06 novembre 2017 par Idherault.tv @ebola34

" LABELS INDÉPENDANTS, UNE UTOPIE ? "

Dans son dernier film, " Never Stop - une musique qui résiste ", Jacqueline Caux retrace avec Juan Atkins, Derrick May, Jeff Mills et Carl Craig, les pionniers de la musique techno à Detroit, l'importance des labels indépendants dans la création puis la diffusion de cette musique depuis le milieu des années 80. La techno a ensuite envahi la planète, elle est écoutée partout. Mais comment expliquer qu'elle est née dans cette ville des Etats-Unis en particulier ? En quoi la techno participe-t-elle aujourd'hui au développement, à la renaissance, de cette métropole fortement affectée par la crise économique apparue après les chocs pétroliers ? A l'issue de l'intervention de Jacqueline Caux, la journaliste Marjolaine Casteigt et la réalisatrice débattront de leurs visions de Detroit aujourd'hui et demain.

JACQUELINE CAUX
Jacqueline Caux a une formation de psychanalyste. Cinéaste et écrivain, elle a publié des livres d'entretiens. Associée à l'organisation de plusieurs festivals de musique d'aujourd'hui, elle a réalisé des émissions de recherche pour France Culture, des petits théâtres intimes sous forme de boîtes, des films musicaux. Elle a aussi réalisé des courts-métrages expérimentaux qui ont été présentés en 2003 au Festival International Paris-Berlin et au Festival du Film de Femmes de Créteil. De 1997 à 2006 elle a collaboré à la Revue Art Press.

MARJOLAINE CASTEIGT
Marjolaine Casteigt est enseignante et journaliste. Elle contribue régulièrement à Trax Magazine sur le Web et sur le papier. Elle rencontre Jacqueline Caux au Festival Dernier Cri en 2015 et s'entretient longuement avec la réalisatrice à l'occasion d'un numéro de Trax consacré à Jeff Mills. C'est le coup de foudre pour le travail que poursuit depuis 25 ans la documentariste indépendante. La même année, elle rencontre les " Belleville Three " (Juan Atkins, Derrick May, Kevin Saunderson) réunis le temps d'une soirée à Marseille dans le cadre des 20 ans du label Metroplex (au Cabaret Aléatoire). L'interview est publiée sur Traxmag.com, les pères fondateurs de la Techno de Detroit se confient sur leur vie d'artiste, sur la musique et sur la renaissance de Detroit. La journaliste se plonge alors dans l'histoire passionnante de cette ville emblématique. Au printemps 2017, la tentation est trop forte, elle entreprend un voyage initiatique. Marjolaine Casteigt consacre désormais une grande partie de ses recherches à la cité-berceau de la Techno.

.

La Panacée
14, rue de l'Ecole de Pharmacie, 34000 Montpellier


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Idherault.tv 48204 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine