Magazine Culture

Mon premier Audible : Home de Toni Morrison

Par Gangoueus @lareus

Toni Morrison
Il peut paraître surprenant que je prenne Home de Toni Morrison pour faire ma première expérimentation gratuite d’un audiolivre. Parce que j’ai déjà un exemplaire papier de ce livre et, chose exceptionnelle, c’est le seul roman de cette grande romancière américaine que je n’ai pas lu. J’ai donc décidé de passer à l’acte de… l’écouter.
J’ai bien été aidé par la campagne marketing initiée par Amazon pour promouvoir sa plateforme Audible dédiée au livre audio, alors que l’application trônait sur mon téléphone intelligent depuis quelques mois. C’est une preuve que le consommateur a parfois besoin d’être accompagné dans le processus de conversion et d’appropriation d’un produit et d’une mobile application à fort potentiel. J’ai donc téléchargé le premier fichier audio gratuitement et j’ai commencé l’écoute. Petite remarque, il est essentiel d’avoir une carte SD pour ce type de contenu relativement lourd
4 heures de lecture Anna MouglalisLa première remarque qui me vient après cette lecture écoute est l’introduction du lecteur intermédiaire qui donne au mobinaute d’entendre le texte lu de l’écrivaine. Il y a donc un intermédiaire, une lecture à trois du roman de Toni Morrison. Voir à quatre si on tient compte également de la traduction réalisée de l'anglais par Christine Laferrière. Donc, on entend à la fois la voix légèrement rauque d’Anna Mouglalis et le style de la narration proposée par Toni Morrison dont je reconnais la prose, la construction complexe de la trame, avec une nouvelle fois la polyphonie mettant en scène la pluralité des regards sur des situations. On sent que la comédienne française est habitée par l’histoire et que lire un roman relève de la même prestation, de la même performance qu'un artiste sur les planches d’un théâtre. C’est prodigieux, cette capacité qu’ont les grands artistes à pénétrer des personnages, à les restituer…
L’écouteMon premier Audible : Home de Toni MorrisonIl y a une dimension qui peut être très addictive dans l’expérience de l’audiolivre. Une fois lancée, on prend son casque et on va marcher en écoutant l’histoire se dérouler. Il s’avère que ces derniers temps, je m’essaie à la marche rapide et le désir de connaitre l'issue de cette lecture m'a poussé à rallonger mon parcours pédestre. Pourtant l’histoire de cet ancien soldat de la guerre de Corée n’est pas gai. On est dans une Amérique partitionnée et le texte de Morrison conte les deux trajectoires, celles d’un frère et d’une sœur qui vont d’une manière ou une autre être confrontés au racisme frontale qui régit les hommes de cette terre. Une marotte récurrente chez Morrison. Mais peut-on échapper à un tel sujet quand on observe l’état actuel des violences policières contre les noirs aux États Unis. Franck est revenu de Corée en ayant perdu deux amis en Asie. Comme tout vétéran de guerre, il digère mal certains chocs post-traumatiques. Et il est heurté en plus de sa condition liée à son derme, et le statut de sous homme par lequel on le perçoit. On a donc cette figure de ce nègre errant qui a du mal à se fixer, qui parcourt les états sans se fixer et lorsqu’il tente de s'attacher à une femme ambitieuse mais aimante, il est simplement en incapacité de jouer son rôle d’homme sur la durée.
Home

Mon premier Audible : Home de Toni Morrison

Anna Mouglalis / London York 

Morrison nous donne là un roman où elle travaille remarquablement la psychologie de ses personnages. Rien de nouveau dans cette démarche rigoureuse qui a toujours été la sienne. Le lien originel entre Franck et sa sœur livrée à un scientifique pratiquant des expériences douteuses sur le corps de sa servante, va être rétabli. Être en capacité de sauver, de protéger, de continuer de préserver l’autre, le proche de la brutalité d’une société extrêmement féroce, tel est un des enjeux de ce roman. Il y a cette possibilité de se reconstruire au sein de sa communauté. C’est encore une fois un travail d’orfèvre de l’écrivaine américaine dans un texte pourtant assez court mais pourtant extrêmement puissant et riche. La voie de la comédienne française Anna Mouglalis porte majestueusement le texte. Je constate en terminant que l’écoute nécessite une attention de toute seconde. On peut décrocher rapidement ou laisser un laps de temps nos pensées vagabonder… Et louper quelques pages. Le livre lu fonctionne plus sur la représentation des images qu’évoque la voix de la comédienne. C’est donc une expérience nouvelle, réussie en partie par la qualité des actrices intermédiaires qui me donnent accès au texte de Toni Morrison.
Toni Morrison, Home 
Lu par Anna Mouglalis, Audiolib, 2013
Édition Christian Bourgois
Source photo Toni Morrison / Matthieu Bourgois

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Gangoueus 6173 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines