Magazine Culture

[Test] Fire Emblem Warriors, un musô efficace mais sans âme…

Publié le 11 novembre 2017 par Linfotoutcourt

Bandai Namco est passé maître dans la création de titres vidéoludiques classées en tant que musô. Après avoir titillé l'univers de Berserk avec un opus plutôt efficace, le studio réitère l'expérience avec Fire Emblem Warriors ...

Effet nostalgique. En reprenant les plus grandes figures de la célèbre licence, il fallait se douter que le titre allait jouer sur notre nostalgie. Celle-ci se ressent également à travers des graphismes assez chatoyants (bien qu'assez décevants) et un level-design toujours aussi maîtrisé. Les bruitages de la série sont de retour et les quelques nouvelles musiques font mouche. Petite déception concernant le scénario : il n'est qu'une excuse pour rassembler les différents héros des anciens épisodes.

Gameplay trop classique. Musô oblige, vous devez défoncer des milliers d'ennemis, des boss et défendre vos troupes le mieux possible. Le panel de coups s'avère plutôt correct mais il faut attendre plusieurs heures pour tous les débloquer. La prise en main se révèle aisée et le fait de jouer avec un ami est un atout fort plaisant. Malheureusement, le titre ne se veut pas du tout original et reprend les mêmes mécaniques qu'un musô classique. C'est bien dommage...

Sans surprise, Fire Emblem Warriors est un bon titre... sans âme.

L'article est terminé ...

(Visited 11 times, 11 visits today)


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Linfotoutcourt 85340 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine