Magazine Amérique latine

Ode au vin et à trois voix au Bebop Club ce soir [à l'affiche]

Publié le 11 novembre 2017 par Jyj9icx6

Ode au vin et à trois voix au Bebop Club ce soir [à l'affiche]

Dessin publié par Rep sur son blog il y a quelques semaines
Cliquez sur l'image pour une haute résolution

Légende : Coudiers, Felipe Pigna, Aldo Graziani, Miguel Rep Tout sur le vin Histoire, dégustations, dessins, sexe et musique Banquet historique Acheter vos entrées sur bebop.club.com.ar et chez Aldo, Moreno 364, Buenos Aires Les meilleurs vins à déguster et la meilleure cuisine sont compris dans le prix. Traduction © Denise Anne Clavilier Ce soir au Bebop Club, Moreno 364, dans le cœur historique et révolutionnaire de Buenos Aires, trois figures de l'opposition, héros intellectuels de Página/12, l'historien Felipe Pigna, le peintre et dessinateur de presse Miguel Rep et l'œnologue Aldo Graziani animeront une conférence-débat sur l'histoire de ce breuvage. Leur spectacle s'intitule Coperos, ce que l'on peut peut-être traduire par leveurs de coude ou coudiers (textuellement verriers, du verre dans lequel on boit).
Felipe Pigna a d'ailleurs consacré un livre récent au vin, publié chez Planeta Argentina et intitulé Al gran pueblo argentino salud (1).
Il fait peu de doute que Coca Cola va entendre les oreilles lui siffler vu le chantage qu'il fait au gouvernement argentin (assez peu en odeur de sainteté auprès des trois hommes), comme je le raconte dans un autre article de ce jour.
Il fait tout aussi peu de doute que la soirée sera une bonne occasion de se fendre la poire en dégustant force nectars de très bonne qualité !
Le spectacle se joue à guichets fermés ou peu s'en faut.

Ode au vin et à trois voix au Bebop Club ce soir [à l'affiche]

Dessin publié ce matin par Miguel Rep dans Página/12,
dont il est l'un des plus talentueux éléments
Cliquez sur l'image pour obtenir une haute résolution

Légende : On a les raisins On a la bouteille Le verre Le tire-bouchon Le pingouin (2) La dame-jeanne, le vin de terroir (3), le siphon à soda (4). Il ne manque rien de rien au Mondo Vino. Si, manque un truc ! Les leveurs de coude, Pigna, Graziani, Rep. Aujourd'hui, au Bebop Club. Traduction © Denise Anne Clavilier
Consolez-vous en lisant l'article que Página/12 leur consacre ce matin, sous le titre Un assemblage harmonieux pour l'amour du vin, et amusez-vous avec les deux dessins que Miguel Rep a consacrés à cette rencontre œno-humoristique. J'aimerais y assister !
(1) Un vers de l'hymne argentin qui est aussi une phrase typique pour porter un toast. Ce n'était pas du tout le sens employé par l'auteur du texte du chant révolutionnaire de 1813. (2) Le "pingouin" en question est un broc, en général blanc, qui a la forme de cet oiseau très présent sur les côtes sud du pays, un super-classique sur la table partout en Argentine. On l'utilise de préférence pour servir du vin, plus souvent un vin de table qu'un grand cru pour lequel on préfère généralement laisser admirer la bouteille. Mais le pingouin peut contenir de l'eau (chez certains fantaisistes) ou du cidre, surtout à Noël et au Jour de l'An. On ajoute le pingouin dans tous les supermarchés et dans les drogueries de tous poils... (3) en français dans le texte ! Pas fréquent ! Et surtout pas compatible avec le reste de l'équipement. (4) C'est le fameux soda dont je parle dans mon article sur Coca cola: les Argentins adorent gazéifier toutes les boissons, y compris le vin, et ils le coupent volontiers avec n'importe quelle limonade ou le gazéifient à l'aide d'un siphon dit "à eau de Seltz".

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Jyj9icx6 2740 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte