Magazine Culture

Le Kidnapping de John Paul Getty III

Publié le 12 novembre 2017 par Hunterjones
Le Kidnapping de John Paul Getty III Ça a tout les éléments d'un thriller psychologique.
Un riche empire familial, un garçon rebelle, un enlèvement, une rançon, de la torture.
L'histoire de John Paul Getty III, dont la famille a fondé la Getty Oil, y faisant fortune, et plus tard, le J.Paul Getty Museum de Los Angeles et les images Getty que nous trouvons sur le net, commence avec le grand-père; John Paul Getty (le premier). Dans les années 40, 50 et 60, J.Paul (le premier) fait des millions, épouse 5 femmes et a 5 fils.
Le Kidnapping de John Paul Getty III Même si la fortune de John Paul Getty (I) le place au tout premier rang des gens les plus riches en 1957, la réputation du grand-père est celle d'un radin. Installant même un téléphone payant dans sa maison d'invité d'une résidence qu'il avait, à Londres, afin de ne pas payer une ligne téléphonique supplémentaire inutilement.
Avec une telle rigueur économique, pas étonnant que les relations familiales eût été légèrement irritables.
Le Kidnapping de John Paul Getty III Son fils, John Paul Getty Jr a 4 garçons avec son épouse, Gail Harris. L'aîné est John Paul III, né en 1956. John Paul Jr et Gail divorcent en 1964. John Paul Jr emménage alors à Rome, Italie. Où il choisit d'épouser Talitha Pol. Devenant, à ses côtés, consommateur, puis accro de l'héroïne. John Paul III, grandit aussi, un peu, en Italie, avec papa. Plutôt absent et sur le party. John Paul III va à l'école là-bas, adolescent. Mais pour des raisons de comportement rebelle (inspiré de Charles Manson, il peint de conneries sur les murs des corridors de son école), John Paul III est expulsé de son école. Talitha fait une overdose et John Jr et elle iront se soigner hors du pays. Laissant derrière John Paul Getty III, ado, tout seul. S'occupant comme il le pouvait, à Rome.
Le Kidnapping de John Paul Getty III
Le 10 juillet 1973, l'ado de 16 ans disparaît. Deux jours plus tard, sa mère (Gail) reçoit une note de rançon. On demande 17 millions pour le revoir vivant. Gail Harris n'a pas cet argent. La police doute même que Getty III ait vraiment été kidnappé puisqu'il blaguait souvent sur le sujet, se demandant combien il vaudrait. Maintenant il le sait: 17 millions. Il avait même dit à ses amis, qu'afin de donner une leçon sur l'avarice de son grand-père, il mettrait en scène, peut-être un jour, son propre enlèvement, afin de lui soutirer des sous. La police croit que c'est ce qui se produit.
Le Kidnapping de John Paul Getty III
La rançon reste impayée quelques temps. Une seconde demande de rançon est faite, mais une grève des postiers retardent la livraison du courrier. Les kidnappeurs passeront ensuite par les journaux.
 John Paul III ne se pointe nulle part. Les kidnappeurs font rédiger une note manuscrite par John Paul III disant "chère maman chérie, depuis lundi je suis entre les mains de kidnappeurs. Ne les laissez pas me tuer!". Gail n'a pas l'argent mais la famille Getty l'a absolument. John Paul Senior refuse obstinément de payer. Il sent le piège de partout. Il dit qu'il a 14 autres petits-enfants, si il paie un seul sou, il y aura, selon lui, 14 autres kidnappings. Getty III est gardé captif dans les montagnes calabraises pendant des mois.
Le Kidnapping de John Paul Getty III
Éventuellement, les kidnappeurs coupent une oreille du jeune ado et l'envoie par la poste à la famille, accompagnée d'une mèche des cheveux de Getty IIII. Des photos de Getty III, de lui dans les montagnes, un sac sur la tête, puis de son visage, avec une oreille mal en point, sont aussi envoyées. Par le biais des journaux, les kidnappeurs exigent encore de l'argent. À moins que la famille ne tienne à ravoir John Paul Getty III en pièces détachées.
Le Kidnapping de John Paul Getty III
John Paul Senior finit par accepter de payer la rançon, mais négocie fermement et ne donnera que presque 3 millions. C'était le montant qu'il fallait payer afin qu'il soit déductible d'impôts disent les langues sales. John Paul Junior paie aussi une somme emprunté à son père, à repayer à 4% d'intérêt, parce que tout ça est de sa faute du point de vue du patriarche.
En décembre 1973, John Paul III est retrouvé dans une station service. Ébranlé. Et une oreille en moins. Sa mère suggère à JP III d'appeller son grand-père afin de le remercier de l'avoir sauvé. John Paul Senior a refusé de lui parler.
Le Kidnapping de John Paul Getty III 9 des kidnappeurs, plusieurs liés à la Ndrangheta, un charpentier, un fabricant d'huile d'olive, un repris de justice, un membre de personnel hospitalier, seront épinglés par la police italienne. 2 seulement iront en prison. Et la police italienne, sans couilles, ne coffrera pas ceux liés à la Ndrangheta de la Piazza Farnese de Rome.
L'argent de la rançon ne sera jamais récupérée.
Le Kidnapping de John Paul Getty III
John Paul Getty III aura une reconstruction de l'oreille droite, mais sa vie sera plus tard frappée par une autre fatalité. Lourdement affecté par le kidnapping, père à 18 ans, il sombre rapidement dans la drogue et l'alcool. À 25 ans, il absorbe un cocktail de valium, de méthadone et d'alcool qui atteint directement son foie et provoque un crise cardiaque qui le rendra quadraplégique et à moitié aveugle pour le restant de ses jours. 
Son fils est l'acteur Balthazar Getty.
Un film de Ridley Scott couvrira les jours infects de 1973.
Le Kidnapping de John Paul Getty III Kevin Spacey y a joué le rôle de l'avare grand-père Getty. Après les révélations sur la pédophilie de Spacey contre l'acteur Anthony Rapp (et plusieurs autres) Scott a effacé la présence de Spacey, le film tourné, pour refilmer et le remplacer par Christopher Plummer.
Ce qui fera, à mon humble avis, un bien meilleur personnage.
Le film s'appelle All The Money In the World.
Ironiquement, tout l'argent du monde ne pourront sauver la carrière de Kevin Spacey.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Hunterjones 432 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines