Magazine Culture

MINDHUNTER une série captivante

Publié le 17 novembre 2017 par Tanja @HaKo_niwA

MINDHUNTER une série captivante

Le 13 octobre 2017 débarquait sur Netflix une série que j’attendais avec impatience. Et pour cause, l’un de mes réalisateurs préférés David Fincher est producteur et réalisateur. Fight club, Seven, Gone girl, The social network… J’aime tous ses films, j’ai pris mon temps mais je les ai tous vu. La série MINDHUNTER ne pouvait pas faire exception.

En 1977, à l’aube de la psychologie criminologique et du profilage criminel au sein du FBI, les agents Holden Ford et Bill Tench vont s’entretenir avec plusieurs tueurs en série. Ensemble, et avec l’aide de la psychologue Wendy Carr, ils vont tenter de cerner la personnalité de nombreux meurtriers afin d’acquérir les connaissances nécessaires à la résolution d’affaires criminelles.

Inspiré du livre de John Douglas, la série nous montre comment cet agent du FBI a défini les serial killer et a appris à connaître ceux qui étaient en prison pour mieux dénicher ceux qui couraient encore les rues. C’est ce qu’on appellera plus tard le profilage. Holden Ford et Bill Tench sont donc en quelques sortes les papas d’Esprits criminels. Il a inspiré le personnage de Crawford dans le Silence des agneaux. John Douglas est très satisfait de la série -il est consultant- bien plus que les autres visions de ses travaux dans les autres films ou série. On le comprend.

Ce n’est pas une série à suspense ou avec des rebondissements à chaque fin d’épisode. C’est une liberté qu’était content de trouver David Fincher qui voulait avant tout raconter une histoire sans être prisonnier des codes habituels de la télévision. Netflix lui a permis de faire sa série comme il l’entendait. Et c’est plutôt réussi. La série se regarde comme on lit un bon bouquin. On se délecte de chaque situation. J’ai eu cette impression d’apprendre quelques chose et de suivre ses deux agents dans leur quête.

Les deux comédiens Jonathan Groff et Holt McCallany sont parfait, le duo est complété par Anna Torv (Fringe) une femme déterminée et entière qui sacrifie beaucoup de sa vie pour son job. Les serial killer sont aussi criant de réalisme. Ils ont été aidé en cela par les enregistrements et les dossiers de John Douglas.

MINDHUNTER est une série captivante, peut-être pas à bing watcher, mais assurement elle est à regarder de près. La saison 2 est déjà en chantier et c’est une vraie bonne nouvelle. Série de qualité MINDHUNTER subjugue par son thème et les choix des protagonistes à croire en ce qu’ils font.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Tanja 355 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine