Magazine Culture

Hyperhidrose ! Vous avez dit « hyperhidrose » ? Comme c’est bizarre.

Publié le 17 novembre 2017 par Bastienb

Hyperhidrose ! Vous avez dit « hyperhidrose » ? Comme c’est bizarre.On estime qu’environ 125 000 personnes en France souffrent d’hyperhidrose. Ce n’est pas grave, mais ça peut être très gênant, voire handicapant dans la vie de tous les jours. Qu’est-ce donc ? Et qu’en sait-on ?

L’hyperhidrose est une transpiration excessive localisée sur certaines parties du corps (les aisselles ou les pieds par exemple) ou bien généralisée. Qui n’a jamais croisé une personne qui, en plein hiver, se promène en T-shirt tout en transpirant à grosses gouttes alors que vous êtes emmitouflé dans votre doudoune triple épaisseur ?

De nombreux facteurs favorisent la production anormale de sueur. Temporaire, elle peut venir de la fièvre, de la chaleur, d’un médicament ou d’un sevrage de l’alcool ou d’une drogue. Elle occasionne alors sur les vêtements des auréoles jaunâtres et des tâches blanches dues au sel évacué en même temps par les pores de la peau.

Mais l’hyperhidrose peut être aussi continue entraînant une gêne importante pour la personne qui en est victime et pour son entourage personnel ou professionnel. En effet, hormis la nécessité de changer de vêtements tous les jours, la personne concernée se sent toujours mouillée. Une odeur qui peut être forte se dégage aussi des zones du corps touchées en raison non de la sueur elle-même, mais de la prolifération de certaines bactéries qui participent à sa dégradation. Le regard et les réactions des autres sont aussi sources de souffrance.

On ne connait pas la cause exacte de cette transpiration abondante. La sueur est sécrétée par les glandes sudoripares réparties sur tout le corps et plus nombreuses au niveau des paumes des mains, des plantes des pieds, des aisselles et des parties génitales. Gérée par le système nerveux sympathique et l’hypothalamus (glande située sous le cerveau), il semblerait qu’elle soit due à un fonctionnement inapproprié des liaisons entre l’hypothalamus et les glandes sudoripares.

S’il n’existe aucun moyen de la prévenir, on sait que l’obésité, l’hyperémotivité, la ménopause, certains aliments ou maladies et des prédispositions familiales favorisent ce phénomène.

Maintenant que vous savez tout cela, vous ne garderez peut-être plus le type en T-shirt comme un extra-terrestre !


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Bastienb 57544 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine