Magazine Autres musiques

Le XIXe Gala des Jeunes ambassadeurs lyriques, Actéon d’Emmanuel Charpentier à l’Atelier d’opéra de l’Université de Montréal, Nicandro et Fileno par Les Boréades de Montréal et Le Nouvel Opéra… et les premières critiques en ligne sur le site de L’Opéra...

Publié le 19 novembre 2017 par Turp

18 novembre 2017
(No 2017-36)

Le XIXe Gala des Jeunes ambassadeurs lyriques, Actéon d’Emmanuel Charpentier à l’Atelier d’opéra de l’Université de Montréal, Nicandro et Fileno par Les Boréades de Montréal et Le Nouvel Opéra… et les premières critiques en ligne sur le site de L’Opéra...

Le XXIVe Gala des Jeunes Ambassadeurs Lyriques, que j’aurai le plaisir d’animer, aura lieu le dimanche 19 novembre à la salle Pierre-Mercure du Centre Pierre-Péladeau à compter de 14 h 30. Dirigé pour son chef Philippe Ménard, l’Orchestre philarmonique des musiciens de Montréal (OPMEM) accompagnera les jeunes artistes lyriques lors de ce gala auquel participeront des responsables de théâtres lyriques d’Europe et d’Amérique du Nord. Les ambassadeurs et ambassadrices se verront offrir des tournées d’auditions, des concerts, des stages de perfectionnement en Europe et en Asie ainsi que des engagements dans des théâtres lyriques québécois, canadiens et européens. es prix et bourses permettant de soutenir financièrement les transport et séjour en Europe des lauréats et lauréats seront également attribués lors du gala.

Je vous rappelle que ce Gala est organisé par le Théâtre Lyrichorégra 20, organisme à but non lucratif a été créé en 1976 par le ténor Alain Nonat. Celui-ci s’est donné comme mission de faire mieux découvrir et apprécier l‘opéra au grand public jeune et adulte, d’aider et de soutenir les jeunes artistes lyriques québécois et canadiens qui désirent débuter une carrière internationale et de promouvoir les échanges musicaux principalement lyriques entre le Québec, le Canada, l’Europe et l’Asie. Le programme des Jeunes Ambassadeurs Lyriques offre une formation et une aide au développement de carrière professionnelle pour les jeunes artistes lyriques de 18 à 35 ans. Chaque printemps, une audition nationale est organisée à Montréal, Toronto et Vancouver. Un comité réunissant des responsables du monde lyrique d’Europe et d’Amérique du Nord sélectionnent les jeunes artistes lyriques de talent qui deviendront de Jeunes Ambassadeurs Lyriques. Suite à ces auditions, les lauréats et lauréates peuvent obtenir des engagements dans une production ou devenir membres d’une troupe de théâtre lyrique en Europe. Durant l’été et l’automne, des lauréats participent à des concours internationaux de chant ou suivent des stages de perfectionnement.

Les Saisons Russes par la mezzo-soprano Olesya Petrova et l’Orchestre de la Nouvelle Génération

L’Orchestre Nouvelle Génération (ONG) démarre sa septième saison samedi le 18 novembre 2017 en recevant la mezzo-soprano russe Olesya Petrova. Acclamée à l’Opéra de Montréal la saison dernière dans le rôle d’Amneris dans la production d’Aïda de l’Opéra de Montréal, celle-ci interprétera Les Saisons Russes pour voix, violon et cordes de Leonid Desyatnikov, compositeur russe réputé et proche collaborateur de Gidon Kremer, pour qui a il arrangé les Saisons de Buenos Aires d’Astor Piazzolla et Les Saisons Russes. Le programme comprend également une interprétation des Quatre Saisons d’Antonio Vivaldi par le violoniste Alexander Trostianski qui dirigera l’ONG à partir de sa position sur scène. Ce concert aura lieu à la salle Claude-Champagne de l’Université de Montréal et débutera à 19 h.

Le XIXe Gala des Jeunes ambassadeurs lyriques, Actéon d’Emmanuel Charpentier à l’Atelier d’opéra de l’Université de Montréal, Nicandro et Fileno par Les Boréades de Montréal et Le Nouvel Opéra… et les premières critiques en ligne sur le site de L’Opéra...Olesya Petrova et Alexander Trostianski

 Le Requiem de Giuseppe Verdi par l’Orchestre symphonique de Trois-Rivières et aux Concerts Lachine

Dans le cadre de sa série « Grands concerts », l’Orchestre symphonique de Trois-Rivières (OSTR) présentera le Requiem de Giuseppe Verdi le samedi 18 novembre 2017 à 20 h  à la salle J.-A.-Thompson. Le chef de l’OSTR, Jacques Lacombe, dirigera plus de 150 musiciens et choristes issus du Chœur de l’OSTR, de l’ensemble Vocalys et du Chœur du Conservatoire de musique de Trois-Rivières et choisi comme solistes la soprano Marianne Fiset, la mezzo-soprano Christianne Bélanger, le ténor Luc Robert et le baryton Alain Coulombe. Le chef de chœur de l’OSTR Raymond Perrin est associé également à à la préparation de concert. Une causerie précédera le concert et sera animé par Francis Dubé au foyer Gilles-Beaudoin.

Cet événement sera également présenté dans le cadre d’un concert bénéfice des Concerts Lachine à l’Église des Saint-Anges le dimanche 19 novembre 2017 à 15 h.

Le XIXe Gala des Jeunes ambassadeurs lyriques, Actéon d’Emmanuel Charpentier à l’Atelier d’opéra de l’Université de Montréal, Nicandro et Fileno par Les Boréades de Montréal et Le Nouvel Opéra… et les premières critiques en ligne sur le site de L’Opéra...La Traviata, une vidéographie comparée par la Société d’art vocal de Montréal

Dans le cadre des Amicales de la Phonothèque de la Société d’art vocal de Montréal, le musicologue Michel Veilleux animera l’événement « La Traviata : une vidéographie comparée ». L’âme passionné d’Opéramania proposera un voyage à travers la  riche vidéographie du chef-d’oeuvre de Giuseppe Verdi mettant en  relief les interprétations et les productions qu’il juge les plus  réussies. Cette activité aura lieu le mardi 21 novembre 2017 à 18 h 30 et se déroulera au Café d’art vocal situé au 1223, rue Amherst è Montréal.

Actéon d’Emmanuel Charpentier à l’Atelier d’opéra de l’Université de Montréal

L’Atelier d’opéra de l’Université de Montréal (AOUM), en collaboration avec l’Atelier de musique baroque de l’Université de Montréal, présentent Actéon de Marc-Antoine Charpentier à la salle Claude-Champagne les mercredi 22 et jeudi 23 novembre 2017 à 19 h 30. L’entrée est libre.

Sous la direction musicale de Robin Wheeler et Luc Beauséjour et dans un mise en espace de François Racine, cet opéra mettra en présence cinq solistes et le chœur de l’AOUM interprèteront cette œuvre créée vers 1684. Elle raconte une histoire d’amour contrariée entre un humain, le jeune chasseur Actéon, et la déesse Diane. Le directeur de l’atelier Robin Wheeler a déclaré qu’il avait « à cœur, cette saison, de travailler sur un opéra baroque français avec nos étudiants. Par conséquent, lorsque Luc Beauséjour, grand maître du baroque et directeur de l’Atelier de musique baroque de l’UdeM, nous a proposé de monter Actéon de Charpentier, la proposition ne pouvait mieux tomber. Dans Actéon, la beauté des mélodies et des chœurs, et la force dramatique des récitatifs, constituent un sommet du baroque français. Nul doute que ce récit mythologique mettant aux prises le chasseur Actéon et la déesse Diane saura trouver, chez nos chanteurs et instrumentistes, des interprètes qui donneront la pleine mesure de leur talent dans une mise en espace du toujours inspiré François Racine ». 

Le XIXe Gala des Jeunes ambassadeurs lyriques, Actéon d’Emmanuel Charpentier à l’Atelier d’opéra de l’Université de Montréal, Nicandro et Fileno par Les Boréades de Montréal et Le Nouvel Opéra… et les premières critiques en ligne sur le site de L’Opéra...

Nicandro et Fileno par Les Boréades de Montréal et Le Nouvel Opéra

Fruit d’une collaboration entre l’ensemble Les Boréades de Montréal et Le Nouvel Opéra, Nicandro e Fileno de Paolo Lorenzain sera présenté au Monument nationale le jeudi 23 novembre 22017 à 19 h 30. La distribution comprend les sopranos Pascale Beaudin et Suzie LeBlanc, les ténors Nils Brown et Philippe Gagné et les barytons Dominic Côté et Jean-Marc Salzmann. L’actrice Stéphanie Brochard et Jean-Marc Salzmann prendront également part à la production, L’ensemble Les Boréades sera sous la direction de son chef Francis Colpron et la mise en scène a été confiée à Marie-Nathalie Lacoursière.

Créé en 1681 et présenté pour la première fois à Montréal, cet opéra pastoral raconte l‘histoire d’une femme et d’un homme qui, à un âge avancé, cherche une dernière fois le bonheur, se propose l’un à l’autre le mariage de leurs filles : Filli à Fileno et Clori à Nicandro.  Mais, ces jeunes filles, sous divers prétextes, refusent de faire la volonté de leur père, car elles aiment toutes les deux Lidio, amant volage et frivole, qui court après toutes les bergères.  Eurillo, d’autre part, se meurt d’amour pour Filli qui le rejette pour Lidio et crie vengeance contre celui qui le dérobe de l’objet de sa passion. S’ensuivent les chassés-croisés d’usage. Nicandro et Fileno, réalisant enfin que leur idée n’était que fantaisie, doivent se contenter du sort que leur impose leur âge avancé.

Chanson gitane de Maurice Yvain par les Productions Belle Lurette

Se spécialisant dans la production d’opérettes et dotée d’une mission de redécouverte d’oeuvres peu présentées au Québec, les Productions belle lurette présenteront l’opérette française Chanson gitane de Maurice Yvain. Étienne Cousineau assurera la mise en scène et la direction musicale, tout en chantant aux côtés de Tommy Chouinard, Jocelyne Cousineau, Jonathan D’amour, Benoît Godard, Jessica Lessard, Marie-Michèle Rivest, Tristan Roy, Anne-Sophie Tougas et Simon-Charles Tremblay Béchard. Quatre représentations auront lieu le 24 novembre 2017 à 20 h, le 25 novembre 2017 à 14 h et à 20 h, ainsi que le 26 novembre 2017 à 15 h à la Maison des arts de Laval.

Le XIXe Gala des Jeunes ambassadeurs lyriques, Actéon d’Emmanuel Charpentier à l’Atelier d’opéra de l’Université de Montréal, Nicandro et Fileno par Les Boréades de Montréal et Le Nouvel Opéra… et les premières critiques en ligne sur le site de L’Opéra...
Une dernière représentation pour
La Cenerentola à l’Opéra de Montréal

La quatrième et dernière représentation de La Cenerentola de Gioachino Rossini par l’Opéra de Montréal (OdM) aura lieu ce soir à 19 h 30 la salle Wilfridn-Pelletier de la Place des Arts. Je vous rappelle que la mise en scène est du catalan Joan Font et que la mezzo-soprano québécoise Julie Boulianne incarnera le rôle-titre de Cenerentola (Angelina). À ses côtés, deux barytons italiens font leurs débuts à l’Opéra de Montréal : Pietro Spagnoli dans le rôle du cruel et ridicule beau-père de Cendrillon Don Magnifico et Vito Priante dans celui de Dandini, valet du prince Ramiro. Ce dernier sera incarné par le ténor américain Juan José de Léon. Lauren Margison et Rose Naggar-Tremblay, deux résidentes de l’Atelier Lyrique de l’Opéra de Montréal, interprèteront les belles sœurs de Cendrillon, Clorinda et Tisbe respectivement. Le chef espagnol et spécialiste de Rossini Jose Miguel Pérez-Sierra, dirigera l’Orchestre Métropolitain et le Chœur de l’Opéra de Montréal. Les décors et costumes sont de Joan Guillén et les éclairages d’Albert Faura. Vous pourrez assister, gratuitement, à 18 h 30 à la conférence Pré-Opéra présentée par le musicologue Pierre Vachon au Piano Nobile.

La suite du Festival Bach de Montréal 2017 avec une autre Messe en si mineur

Le Festival Bach de Montréal se poursuit avec la présentation le dimanche 19 novembre 2017 à 15 h 30 à l’Oratoire Saint-Joseph d’oeuvres sacrées pour choeur et orgue avec Les Petits chanteurs du Mont-Royal sous la direction d’Andrew Grey. L’ensemble vocal Vox Luminis présentera un concert sur le thème « Heinrich Schütz et la famille Bach » à l’Église Saint-Léon-de-Westmount. sous le titre « Réjouissances !», Arion Orchestre baroque interprétera des oeuvres de Bach et Telemann avec comme solistes, sous la direction du chef Alexandre Weiman, la soprano Hélène Brunet, l’alto Krisztina Szabo, le ténor Philippe Gagné et la basse David McFerrin. Ce concert aura lieu à la Basilique Notre-Dame le venredi 24 novembre 2017 à 19 h 30.

Chansons de mon père… Gilbert Patenaude… par Julien Patenaude

Le baryton Julien Patenaude interprètera des mélodies composées par son père Gilbert Patenaude le vendredi 24 novembre à la Chapelle des Clercs Saint-Viateur situé au 450, rue Querbes à Outremont.

Le XIXe Gala des Jeunes ambassadeurs lyriques, Actéon d’Emmanuel Charpentier à l’Atelier d’opéra de l’Université de Montréal, Nicandro et Fileno par Les Boréades de Montréal et Le Nouvel Opéra… et les premières critiques en ligne sur le site de L’Opéra...

Les premières critiques en ligne sur le site de L’Opéra- Revue québécoise d’art lyrique

Annoncé lors du lancement du 10 octobre 2017 dernier, le virage en ligne de L’Opéra- Revue québécoise d’art lyrique prend forme grâce à l’excellent travail de Claudine Jacques, la co-directrice du marketing des communications de la revue et du soutien de son directeur numérique François Xavier Saluden. Vous pourrez ainsi consulter les premières critiques en ligne de la revue, qui seront ultérieurement publiées dans sa version imprimée, et notamment la critique de La Cenerentola de Gioachino Rossini, la deuxième production de la saison 2017-2018 de l’Opéra de Montréal, par Michel Joanny-Furtin en cliquant ici. Vous pourrez aussi lire les critiques des Love Songs d’Ana Sokolovic par Claudine Jacques et de la production de l ‘opérette Le Baron Tzigane de l’Opéra Bouffe du Québec par Louis Bilodeau. Ces critiques pourront être lues, dans une version parfois augmentée, dans le prochain numéro de la revue (Numéro 14, Hiver 2018) dont la diffusion est prévue pour le 21 décembre 2017.

France Bellemare et Frédéric Antoun à New York, Antonio Figueroa, Marc Boucher, Mireille Lebel et Magali Simard-Galdès à Tourcoing

Après ses débuts au Metropolitan Opera de New York le 15 novembre dernier, la soprano France  Bellemare incarnera à nouveau, et à deux reprises durant la prochaine semaine, le personnage de Crobyle dans Thaïs de Massenet les 18 et 22 novembre 2017. Le ténor Frédéric Antoun jouera le rôle Raúl Yebenes lors de la dernière représentation de The Exterminating Angel de Thomas Adès au Metropolitan Opera de New York  le 21 novembre 2017. Antonio Figueroa, Marc Boucher, Mireille Lebel et Magali Simard-Galdès prendront part à la présentation de l’oratorio Paradis perdu de Théodore Dubois à l’Atelier lyrique de Tourcoing les 24 et 26 novembre 2017. Le baryton Jean-François Lapointe sera au Grand Théâtre de Genève pour incarener le rôle de Benvenuto Cellini dans la version concert d’Ascanio de Saint-Saëns les 24 et 26 novembre 2017.

Aux émissions Samedi à l’opéra et Place à l’opéra présentées sur MUSE par Frédéric Cardin le samedi 19 novembre de 12 h à 17 h et sur  ICI musique par Sylvia L’Écuyer le dimanche 19 novembre de 19 h à 23 h, il sera proposé « Une Russie tout italienne… ».

Frédéric Cardin fera entendre d’abord une version de Sibéria d’Umberto Giordano dans une distribution composée de Jeong-Won Lee (Vassili), Vittorio Vitelli (Gleby) et Nicolas Sette (Prince Alexis). Le Choeur de chambre de Bratislava et l’Orchestra internazionale d’Italia seront sous la direction de Manlio Benzi. En complément de programme (vers 15 h), l’animateur proposera l’audition de Fedorra du même compositeur. La distribution comprendra Angela Gheorghiu (Fedora), Placido Domingo (Loris Ipanov), Nino Machaidze (Olga Sukharev), Fabio Maria, Capitanucci (le diplomate De Siriex), Giuseppe Scorsin (l’officier de police Grech) et Federico Longhi (un médecin). L’Orchestre symphonique et les choeurs de la Monnaie seront sous la direction d’Alberto Veronesi. Durant le cours de l’émission, Frédéric Cardin fera référence àjune analyse de l’écrivain québécois Alexandre Lazaridès sur « Fedora ». Il proposera également entrevue avec Francis Colpron, directeur artistique de l’ensemble Les Boréades de Montréal au sujet de la création mondiale, à Montréal, d’un opéra baroque oublié depuis 1681 : Nicandro e Fileno de Paolo Lorenzani.

Sylvia L’Écuyer diffusera une captation du même opéra réalisée au Festival de Montpellier de 2017. La distribution comprend Sonya Yoncheva, soprano (Stephana), Murah Karahan, ténor (Vassili), Gabriele Viviani, baryton (Gleby), Catherine Carby, mezzo-soprano (Nikona), Anaïs Constant, soprano (La Fanciulla), Marin Yonchev, ténor (Ivan/Il Cosacco), Jean Teitgen, basse (Il Capitano/Walinoff /Il Governatore), Alvaro Zambrano, ténor (Alexis/ Il Sergente), Jean-Gabriel Saint-Martin, baryton (Il Banchiere Miskinsky/L’Invalido) et Laurent Sérou, basse (L’Ispettore). Le Chœur National de Montpellier-Occitanie, le Chœur de la radio lettone et l’Orchestre National de Montpellier-Occitanie sont sous la direction de Domingo Hindoyan, En entrevue, l’animatrice s’entretiendra avec soprano Suzie Leblanc au sujet de l’opéra-pastoral Nicandro e Fileno de Paolo Lorenzani. Elle parlera également au compositeur Brian Current au sujet de son opéra Missing sur les femmes disparues et assassinées. Cette entrevue sera suivie d’un reportage sur l’impact de cet opéra par la journaliste Anaïs Elboujdaini.

Dans le cadre de son émission La semaine lyrique, Justin Bernard proposera le dimanche 19 novembre  2017 l’écoute des plus belles pages du répertoire lyrique. Je vous rappelle que vous pouvez syntoniser l’émission « en ondes radio » de 13 h à 15 h à Montréal (91,3 FM), Rimouski (104,1 FM), Sherbrooke (100,3 FM), Trois-Rivières (89,9 FM) et Victoriaville (89,3 FM). Elle peut être également écoutée en direct sur le site électronique de Radio VM à l’adresse http://www.radiovm.com.

Dans le cadre de la série le Met en direct et haute définition, sera projeté en ce samedi 18 novembre 2017 sur les écrans du monde entier l’opéra The Extermination Angel de Thomas Adès. Composé à partir du scénario de Luis Buñuel et Luis Alcoriza, écrit pour le film éponyme de 1962, cette nouvelle production pourra compter dans sa distribution sur Audrey Luna (Letitia Maynar), Amanda Echalaz (Lucia de Nobile), Silvia de Avila (Sally Matthews), Sophie Bevan (Beatrix), Alice Coote (Eleonara Palma), notre Frédéric Antoun (Raul Yebenes) et plusieurs autres.  L’Orchestre et le Chœur du Metropolitan Opera de New York sont sous la direction du compositeur lui-même. La mise en scène a été confiée à Tom Cairns.

Au Café d’art vocal, l’on pourra visionner le samedi 18 novembre à 12 h 30 l’opéra La Traviata de Giuseppe Verdi dans une production de l’Arena di Verona Opera Festival de 2011. La distribution  comprend Ermonela Jaho, Francesco Demuro, Vladimir Stoyanov et Chiara Fracasso. La direction  musicale est de Julian Kovatchev et la mise en scène de Hugo de Ana. Une reprise est prévue le jeudi 23 novembre à 18 h 30

Dans le cadre des Soirées d’Opéramania au Campus de la Montagne, Michel Veilleux présente le vendredi 24 novembre 2017 à 19 h 30 une autre soirées spéciale consacrée aux « Grandes voix russes et bulgares – volet II (après 1970) ». Les écoles russes et bulgares sont reconnues pour avoir produit quelques-unes des plus grandes voix de l’histoire de l’opéra : des voix riches, étendues, volumineuses, aux timbres splendides, et le plus souvent formées à la grande école du bel canto. Opéramania proposera un choix commenté d’extraits vidéo historiques et modernes mettant en vedette quelques-uns des plus grands représentants de ces écoles : Ildar Abdrazakov, Olga Borodina, Ekaterina Gubanova, Dmitri Hvosrostovsky, Raina Kabaivanska, Vesselina Kasarova, Sergueï Larine, Anna Netrebko, Alexandrina Pendatchanska, Krassimira Stoyanova et bien d’autres. Cette soirée se déroulera à la salle Jean-Papineau-Couture de la Faculté de musique de l’Université de Montréal (B-421) située au 200, avenue Vincent-d’Indy à Montréal. 

*****

Je vous souhaite une agréable semaine lyriqueet, à mon retour Londres et avant de me rendre à la Place des Arts pour assister à la dernière de La Cenerentola, je vous salue, après avoir vu une magnifique production de l’opéra Aida de Giuseppe Verdi à l’English National Opera et fait la visite superbe exposition ayant pour thème « Opera : Passion, Power and Politics » au Victoria and Albert Museum dont je compte faire un compte-rendu pour les fins de la publication prochaine sur le site de L’Opéra- Revue québécoise d’art lyrique !


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Turp 238 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte