Magazine Culture

Un bruit de balançoire de Christian BOBIN

Par Lecturissime
Un bruit de balançoire de Christian BOBIN

"L'écriture s'enfonce dans le coeur du lecteur comme une aiguille de couturière. c'est pour y faire entrer un jour miraculeux."

Christian Bobin adresse des lettres aux nuages, à sa mère, à Ryokan, moine japonais du XIX e siècle, à M. le Forestier, M. le coucou, à l'escalier, au bol... En cela, il cherche toujours la simplicité, à l'affût de l'essentiel qui se cache au fond des choses :

"Il y a des choses très petites et très légères qui portent tout. Le tremblement d'un pétale quand une goutte de pluie le heurte : c'est une vibration que je cherche dans l'écriture, l'imperceptible inquiétude de l'âme en paix."

"La vie est ce jeu où il s'agit d'approcher au plus près de soi sans s'en apercevoir."

Il place son roman sous l'ombre de Ryokan, un moine poète japonais du XIXème siècle.

"Ryokan parle d'un "bijou intérieur" qui n'est pas un bijou et n'est pas intérieur, ni rien de pensable. Juste quelque "chose" d'indispensable au souffle de la vie. Ces couleurs des fleurs sont les éclats de ce bijou immatériel."

"C'est ça, parlons tranquillement de la vie puisque nous n'y comprenons rien. Une étoile, un renard ou un poème arriveront bien "pour voir ce qui se passe, d'où viennent ces rires et toutes ces maison volantes.""

Ce que j'ai moins aimé : Cette fois-ci je ne suis pas rentrée dans l'écriture, la trouvant forcée, lardée de métaphores et de comparaisons peu naturelles.

Bilan : Un texte poétique quelque fois un peu artificiel.

Présentation de l'éditeur : L'Iconoplaste

Un bruit de balançoire, Christian BOBIN, L'iconoplaste, 2017, 112 p., 19 euros


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Lecturissime 4403 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines