Magazine Culture

J'ai lu : les herbes de la lune - tome 1

Par Venezia
J'AI LU : LES HERBES DE LA LUNE - TOME 1
Les Herbes de la LuneTome 1Anne LaureEditions du Chat NoirCollection CheschireFantasy - YA

"Elle est différente, c’est certain. Pas seulement différente des autres filles. Elle est Autre."
Aussi sûrement que ses cauchemars récurrents ne sont pas le fruit de son imagination, l’univers que s’apprête à découvrir Abigail va lui ouvrir les portes de son passé, mais aussi de son avenir. Les brumes mystérieuses de la lande, la force destructrice de la mer, la célébration du solstice d’hiver et la fête celtique de l’Alban Arthan : autant de secrets que la jeune étudiante ne pouvait soupçonner. À présent, Abigail devra puiser dans la puissance du cycle lunaire pour affronter son destin qui s’est rapidement mis en marche. Bien trop rapidement...


MON AVIS

Une plume gracieuse et élégante happe d'emblée l'intérêt du lecteur, une plume précise et poétique, pleine de charme et d'émotion (si l'on fait abstraction des fautes d'orthographe en 2e partie de roman ! Encore une fois, l'orthographe doit être irréprochable dans une oeuvre littéraire, les Editions du Chat Noir ont-elles une correctrice/correcteur digne de ce nom ? Je ne parviens plus à tolérer ce manquement). 

Le récit se découpe comme un journal de bord, avec la date et la lunaison. Les cycles lunaires ponctuent les chapitres, on côtoie la mythologie celtique (peut-être pas assez à mon goût), le jargon de l'herboristerie et le pouvoir des herbes, l'importance de la communion avec la nature, les phases et effets de la lune, les légendes celtes et d'extraordinaires ambiances que l'auteur décrit avec brio. On suit Abigail, une jeune étudiante en histoire médiévale que sa grand-mère a élevée depuis ses six ans, après le décès de ses parents. Sa vie va basculer à l'approche de l'Alban Arthan, la fête du solstice d'Hiver. 

Loin d'être une tête brûlée, Abigail est une héroïne intelligente, elle apprend, s'interroge, doute, se trompe, réfléchit... Elle peut compter sur l'appui indéfectible de Ler, un herboriste qui la prend sous son aile, mais parfois, elle est bien seule pour affronter quelques événements qui la dépassent. Avec Ler, plusieurs personnages secondaires se révèlent également attachants - ou détestables... Le lecteur partage les émotions extrêmement bien dépeintes de notre héroïne, tout autant que les portraits de la nature et des éléments eux-mêmes, quasiment des personnages à part entière de ce roman. J'ai particulièrement aimé les atmosphères, la plume de l'autrice a décrit les questionnements d'Abigail avec sensibilité. On retrouve la lutte entre le Bien et le mal, et le lecteur est en demande de la suite car le tome 2 réserve certainement bien des surprises... 
"Les Herbes de la Lune" me rappelle "Finisterrae" de Jeanne Bocquenet-Carle, autre roman fantasy au milieu druidique que j'avais beaucoup aimé.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Venezia 8 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines