Magazine Culture

Nous les menteurs, E. Lockhart

Par Maliae

Nous les menteurs, E. LockhartRésumé : Une famille belle et distinguée. Une île privée. Une fille brillante, blessée; un garçon passionné, engagé. Un groupe de quatre adolescents – Les Menteurs – dont l’amitié sera destructrice.
Une révolution. Un accident. Un secret. Mensonges sur mensonges. Le grand amour. La vérité.

Lisez-le. Et si on vous demande comment ça se termine, MENTEZ ! #nouslesmenteurs

Merci à : Gallimard pour l’envoie de ce livre (y a trois siècles)

Avis : J’ai eu du mal à commencer ce livre, parce que malgré tous les avis positifs, je m’imaginais une banale histoire d’adolescents avec une intrigue amoureuse chiante. Sauf qu’en fait non. D’abord j’ai trouvé ça super bien écrit, c’était hyper touchant et imagé, si bien qu’on ressentait vraiment ce que pouvait ressentir l’héroïne. Une héroïne dont la famille est parfaite et où tout est parfait et beau et lumineux et où rien ne va jamais de travers.
Les personnages étaient super attachants, leur amitié et l’amour qu’ils se partageaient étaient hyper belles, on apprends à les aimer aussi.
Pourtant Cady vit dans une famille où tout repose sur les apparences, pas le droit de montrer sa tristesse, il faut être « normal », il faut cacher ce qu’on ressent vraiment, cacher ses émotions. C’est aussi une famille très riche où certaines choses peuvent être trompeuses. Je les ai trouvé vachement froids par moment, finalement c’était les quatre adolescents les plus chaleureux.
C’était à la fois beau et mélancolique comme histoire, j’ai adoré la relation de Cady et Gat, mais j’ai aussi beaucoup aimé son amitié avec Mirren et Johnny. Les Menteurs, comme ils se font appeler, sont soudés.
C’était donc une vraiment belle histoire, bien écrite, contrairement à la majorité, j’ai tout de même vu venir la fin, j’avais des doutes par rapport à quelques détails, mais c’était très bien emmené et très bien pensé. J’ai pleuré et j’ai été vraiment touché. C’était superbe. Un très beau livre.

Phrase post-itée : 
« Ça va s’arranger, m’ont-ils assuré. 
Tu ne vas pas mourir. 
Tu vas juste beaucoup souffrir. »

Publicités &b; &b;

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Maliae 1332 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines