Magazine Culture

Atlas des paradis perdus, de Gilles Lapouge, Illustrations de Karin Doering-Froger

Publié le 03 décembre 2017 par Onarretetout

images

Bien sûr, il n’y a pas de paradis. Pourtant, les êtres humains le cherchent sans cesse. Ils cherchent soit un lieu inhabité, vierge, où ils habiteront et apporteront leurs turpitudes et leurs violences, soit un pays où règnerait la paix et l’amour de l’autre, soit un pays où le temps est arrêté et la mort n’a pas sa place. Cet atlas explore les paradis que des navigateurs, des anarchistes, des échangistes, des architectes, des religieux, des écrivains ont essayé de créer et d’organiser. Le livre raconte ces paradis et leurs échecs, bien qu’il ne s’attarde pas toujours sur les causes de ces échecs. Le désir d’ailleurs, la convoitise, la lutte des classes, peut-être simplement la nature humaine sont cause de la perte de ces paradis qui n’ont pour la plupart existé que dans l’imagination de ceux qui les racontent, comme Bougainville racontant sa découverte de Tahiti. Mais, quand bien même ils n’ont peut-être jamais existé, quand bien même ils ne seraient que des couleurs sur une carte (magnifiques illustrations dans ce livre), cette quête du paradis a bien souvent été le moteur d’utopies, d’aventures de par le monde, et c’est une quête qui ne prendra peut-être fin qu’avec le dernier être humain, qui aura pris soin de transmettre ce rêve à ses descendants.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Onarretetout 3965 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine