Magazine Culture

#Decouverte : Sol (The Voice), nouveau clip Vers le Nord !

Publié le 04 décembre 2017 par Philippe Vimard @cotentinweb
#Decouverte : Sol (The Voice), nouveau clip Vers le Nord !

Il faut parfois se rendre à l'évidence : lorsqu'un artiste fait si forte impression dès ses premières apparitions, c'est qu'au-delà du chanteur d'exception, on est nécessairement en présence d'un être à part. Et il suffit de se pencher sur l'itinéraire déjà riche de ce jeune musicien pour s'en convaincre. Bercé par la passion de ses tantes d'origine kabyle pour le gospel ou la soul des années 90, Sol sait depuis toujours que rien n'est mieux que la musique pour exprimer ses émotions. Ses parents ont partagé avec lui leur collection de disques (Brel, Brassens, Nougaro, et le jazz). De quoi constituer un ADN de qualité où perlent l'amour des mots, de la rythmique et des arrangements. Jusqu'au jour où, bac en poche, c'est la route qui l'appelle. En quête de réconciliation avec ses origines, il entame un voyage de 6 mois dans l'Algérie de sa mère, y multiplie les rencontres avec des personnalités hautes en couleurs... Puis il séjourne dans le Berlin électro, à la recherche de jeunes passionnés de son comme lui. Le goût du métissage qu'il forge à cette époque de sa vie se retrouve aujourd'hui dans toute sa musique. Quand arrive le tourbillon The Voice, Sol ne se sent pas encore prêt pour le raz-de-marée médiatique, mais le jeune homme de 29 ans saisit à pleines mains cette opportunité unique de se former en accéléré, de se professionnaliser. Au centre de tout cet univers brille sa voix : une signature unique qui traduit aussi bien sa force rugueuse que sa sensibilité à fleur de peau. " Cette voix, elle me dépasse un peu, avoue-t-il, mais je suis heureux de l'avoir car c'est comme mon empreinte digitale ; on sait tout de suite que c'est moi qui chante ! " Fier du soutien tacite que représentent ses plus de 2 millions et demi de vues sur Internet, il s'est lancé dans l'écriture et la composition, les arrangements, même, de la plupart des titres de son premier album. Dans ses textes, pas de leçon, des sensations avant tout, des promenades dans son univers hors des sentiers battus et ce n'est pas par hasard si ce jeune artiste cite Prévert et Supervielle. Oui, il y parle de la vie, de l'amour, de la mort, mais aussi des thématiques générationnelles comme la paternité, ou actuelles comme l'exclusion sociale. Réalisé par Sandro Abaldonato (Kendji, Vincent Niclo, Patrick Fiori, Hélène Ségara, les deux premiers titres, Mon Frère et Vers le Nord, déjà disponibles, et l'album qui suivra en 2018 ont permis à Sol de collaborer avec des personnalités aussi précieuses artistiquement qu'Antoine Essertier (Vianney, Boulevard des Airs ...), Nazim et les Mutin (Claudio Capéo, Amir, Jenifer...) ou encore Boris Bergman (parolier de Alain Bashung, Thiéfaine, Christophe et tant d'autres). " Je veux vous emmener avec moi dans un voyage intérieur ", annonce Sol. Alors, prêts à embarquer ? Le voyage a déjà commencé...


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Philippe Vimard 2251 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines