Magazine Culture

The Mortal Instruments tome 4 : La Cité des Anges Déchus, Cassandra Clare

Par Maliae

The Mortal Instruments tome 4 : La Cité des Anges Déchus, Cassandra ClareAttention cet avis risque de spoiler les trois premiers tomes.

Résumé : La guerre est terminée. Clary rentre à New York pour s’entraîner à devenir Chasseur d’Ombres. Mais les tensions se ravivent avec les Créatures Obscures, des Chasseurs d’Ombres sont assassinés…

Les deux camps se préparent à une nouvelle confrontation et se disputent Simon, un vampire aux nombreux pouvoirs. Ils ne reculeront devant rien. Au risque pour Clary de perdre tous ceux qu’elle aime… y compris Jace.

Avis : Si j’ai trouvé ce tome peut-être un peu plus long au démarrage que les précédents, il n’empêche que je l’ai trouvé aussi beaucoup plus stressant. J’avais vraiment peur pour les personnages, surtout Simon (qui a vraiment vraiment jamais de bol). Il se retrouve tiraillé de partout, il est le vampire qui peut aller au soleil et en  plus il a la marque de Caïn, si bien que pas mal de personnes veulent s’approprier ses pouvoirs. Camille pour commencer, l’ancienne chef des vampires de Manhattan. Simon se retrouve pris dans une sorte de boucle infernale et si Jace tente de l’aider, Simon va basculer.

J’ai encore une fois adorée ce tome. Je peux pas dire que la série est sans défaut, elle en a pleins au contraire, mais c’est tellement prenant, on marche à fond, les pages se tournent toute seule et on a toujours envie d’en savoir plus. C’est bourré de rebondissements et de révélations, et puis on s’attache à certains personnages (et beaucoup moins à d’autres). Le nouveau qui apparaît dans ce tome là, Kyle, m’a bien plu, par exemple, ainsi que Maia. Alors que j’ai continué de détester Jace la plupart du temps. J’aime beaucoup l’évolution d’Alec, qui devient un peu plus ouvert et mignon, et qui aime vachement Magnus, et bien sûr j’adore Magnus (y a pas un tome où je ne le dirai pas je pense), et leur relation m’a carrément rendu dingue, certains moments m’ont limite fait pleurer. Ils sont pas très présents, passent au second plan, mais je suis toujours contente de les trouver au sein d’un tome.
J’ai été mitigée pour Clary dans ce tome là, et son amour pour Jace me gave toujours autant. Par contre j’ai, encore une fois, adoré Simon et j’ai eu pas mal peur pour lui et éprouvé de la peine. Isabelle est un peu gavante, mais je l’ai apprécié quand même, et j’espère que sa relation avec Simon va évoluer.
Je suis restée vachement méfiante de Camille, elle a une façon de manipuler les gens qui me déplaît totalement.

La fin est un vrai cliffhanger et je veux trop la suite.

J’ai donc dévoré ce tome donc, et pourtant j’ai essayé de le faire traîner, parce qu’après ça y en a plus que deux (oui je sais y a les origines mais ce sera pas pareil). Une très bonne lecture.

Phrase post-itée : 
« Il a l’air de quelqu’un qui est plongé dans des réflexions profondes mais qui nous balancerait un coup de poing en pleine figure si on lui demandait à quoi il pense. »

Mon avis sur : 
Le tome 1
Le tome 2
Le tome 3

Publicités &b; &b;

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Maliae 1332 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines