Magazine Culture

Sa majesté des mouches

Publié le 08 décembre 2017 par Pralinerie @Pralinerie
C'est quand même dommage de faire des couvertures aussi moches ! Car c'est clairement ce qui m'a fait me tenir loin de ce roman de William Golding depuis des années. Alors que c'est franchement génial.
De jeunes enfants ont survécu à un crash et se retrouvent livrés à eux-même sur une île. Ralph, charismatique et sportif, est élu chef. Il se donne une priorité : allumer un feu pour être visible des bateaux et pouvoir être sauvé. A ses côtés, Porcinet, un petit gros myope et asthmatique, qui lui souffle quelques bonnes idées mais sert de bouc émissaire au groupe. En face, Jack, un garçon qui aime commander et se retrouve à la tête des chasseurs qui veulent attraper les cochons de l'île. Tout autour, des petits, qui se baignent, mangent et dorment sans trop se soucier du reste. Mais qui font des cauchemars et voient un monstre sur l'île. Et des grands, tour à tour proches de Jack ou de Ralph.
Le semblant d'ordre et l'organisation souhaité par Ralph tourne court. La rivalité entre Jack et lui croît. Le feu est délaissé. Les cabanes ne tiennent pas debout. Le monstre prend de l'ampleur. Bref, le modèle que tentait de préserver Ralph craque de toutes parts. La violence et la superstition grandissent. Et l'effroi du lecteur avec. 
Roman au style un peu plat, aux personnages assez peu nuancés et à la fin expédiée, il n'en est pas moins très intéressant, sociologiquement parlant. Il dénote d'une vision très pessimiste de la nature humaine et des rapports sociaux. Je m'interroge sur les fondements de ce roman, sur des expériences qui ont pu être menées sur les comportements en l'absence d'une société et de lois... En tous cas, c'est plutôt effrayant comme résultat. Et j'ai du mal à y voir un livre jeunesse !
Sa majesté des mouches

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Pralinerie 1161 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine