Magazine Culture

"La fête carnivore" : un goût d'inachevé

Par Lapetitebib @laptitebib

La fête carnivore de Catherine Véglio (Lémieux)

Je n'ai pas vraiment eu le coup de cœur pour ce premier roman pourtant prometteur... La thématique est celle d'un monde où la consommation de viande est réduite au minimum et réservée à des irréductibles prêts à mettre le prix. L'autrice décrit alors le rapport des éleveurs à leurs animaux dans ce contexte et le rapport de la société à la nourriture carnée.

Le plus gros défaut de ce livre sont ses personnages : ni attachants, ni aboutis, on a même du mal à les situer dans l'histoire. De plus, l'autrice donne l'impression de traiter trop de sujets à la fois, et cela donne un ensemble où l'on se perd un peu, où l'on ne trouve pas de cohérence. Le style, assez neutre, n'enlève pas l'impression d'inachevé.

Sur un thème peut-être trop ambitieux, l'alchimie ne fonctionne pas mais le roman se laisse découvrir malgré tout.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Lapetitebib 9 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines