Magazine Culture

J'ai lu : les herbes de la lune - tome 2

Par Venezia
J'AI LU : LES HERBES DE LA LUNE - TOME 2
Les Herbes de la LuneTome 2Anne LaureEditions du Chat NoirCollection CheschireFantasy, Y.A.


"Mon équilibre personnel me faisait penser à un sablier. Il était de mon devoir de garder la même quantité de sable de chaque côté de l'ampoule en verre. Vie humaine. Vie druidique. En franchissant la ligne, je me perdrais." Après avoir embrassé sa véritable nature, Abigail va faire face à ses ambivalences pour gagner sa place au sein de la communauté, entre apprentissage et déboires sentimentaux.
MON AVIS
(Sans Spoiler)Nettement plus sombre que le tome 1, le second tome de ce dytique reste tout de même agréable à lire. La plume est toujours jolie et précise mais... Et cela n'entame en rien la qualité du roman, les fautes d'orthographe oubliées gâchent inexorablement ma lecture. Les éditions du Chat Noir n'ont décidément pas un, ou une correctrice digne de ce nom. On peut admettre une faute, un oubli, mais pas autant d'erreurs. 

Toujours construit comme un journal intime, le rythme de ce tome 2 est un peu plus "émietté". Le tome 1 s'était arrêté début mai, on retrouve donc Abigail dans la seconde partie de l'année, de l'Alban Hefin à Samain, et le quotidien de notre héroïne est nettement moins facile à gérer. Nous voici introspection dans les pensées et les émotions d'Abigail, entre ses études, ses pouvoirs et l'héritage de sa caste ancestrale, le monde est bien compliqué pour notre jeune druidesse, et l'autrice s'amuse à faire douter le lecteur également, mais il obtient les réponses à ses questions.


Qui est Abigail ? Qui est Tim ? Qui est Maellan ? Sans oublier la véritable identité et la nature de quelques autres personnages (je ne nomme personne afin de ne rien spoiler). 

Entre quête identitaire et sentiments, doutes et angoisses, mystères et révélations, on reste à la fois totalement médusé et par moments un peu désenchanté, mais curieux de la suite du récit. Si dans le tome 1, l'alternance des points de vue d'Abigail et de Tim sont nécessaires, dans ce tome 2, c'est presque inutile.

Il faut parfois attendre quelques pages avant de connaitre ce qui s'est passé pendant une action importante de l'histoire, ou un épisode un peu déroutant, d'où ce coté un peu "entrecoupé" de la narration. Un petit peu moins d'action dans ce tome, cependant l'autrice nous réserve tout de même quelques surprises de taille ! 

On est toujours aussi merveilleusement transporté dans les forêts de Bretagne, entre les rituels druidiques, les traditions celtiques, les secrets des plantes et ceux des éléments. La Nature est quasiment l'un des personnages secondaires de ce roman. L'autrice sait parfaitement embarquer le lecteur et le charmer par ses descriptions d'atmosphères, d'ambiances et de décors qui rendent le récit vraiment vivant. 



Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Venezia 8 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines