Magazine Culture

Shortlist Juillet-Décembre 2017

Publié le 11 décembre 2017 par Heepro @heepro

Shortlist Juillet-Décembre 2017Afrolailo est plein de chanson rumberas, joyeuses et combatives, et elles se déroulent avec aisance entre rumba, reggae et flamenco, entre style afro et musique latine, entre Cuba et le hip-hop.

Au final, l’album demeure dans la même lignée que ses deux précédents dans le sens où il reste évident que, dorénavant, Marinah est avant tout une artiste vouée à la scène. Ainsi, Afrolailo se veut une œuvre à découvrir en priorité en live. Pour autant, l’album, avec sa production sobre mais néanmoins efficace, emballera de toute évidence tout le monde. [ lire la suite ]

_

Shortlist Juillet-Décembre 2017
Alors que La Castafiore – à ce jour son premier et unique album – remonte déjà à 2010, Lili Ster revient cette année avec un nouvel EP, Le Temps Ne Compte Pas Ses Heures. Ce mini album, donc, nous propose six nouveaux titres, tous co-écrits par la chanteuse et produits, enregistrés et mixés entre Paris et Portland.

Après quelques écoutes seulement, il semble évident que « Comme va la vie » est l’un des titres phares de cette nouvelle œuvre. La tonalité est résolument chaleureuse, légèrement mélancolique, on se sent presque dans un environnement enfumé, tranquille. D’emblée, j’aurais une seule envie : appuyer sur replay. [ lire la suite ]

_

Shortlist Juillet-Décembre 2017
Arrivés tout droit de Newcastle avec leur fusion de “gypsy folk rock”, les sept membres de Holy Moly & The Crackers ressemblent à une sorte de troubadours gitans qui s’inspirent autant du rock et du folk que de la musique populaire (en particulier, la musique celtique), pour un mélange couronné d’une certaine étincelle de magie voire de folie.

Le groupe anglais s’est forgé une belle réputation grâce à des représentations live aussi viscérales que féroces et fait en cette année 2017 une entrée fracassante dans un univers encore plus heavy et pêchu avec un nouvel album haut en couleur et ainsi intitulé Salem. [ lire la suite ]

_

Shortlist Juillet-Décembre 2017
D’abord, Ununiform s’ouvre par un très percutant « Obia intro », comme pour nous rappeler Obia EP qui était discrètement sorti l’an passé. Ensuite, comme très souvent avec Tricky, les invités sont pléthores. Les Russes de Scriptonite, en particulier sur « It’s your day », l’un des titres-phare de l’album et sur lequel c’est bien Tricky que l’on entend s’imposer sans difficulté.

Car il est une chose évidente sur Ununiform : Tricky a beau laissé beaucoup de place à ses invités, c’est bien lui le maître à bord et il délivre les meilleures prestations, ne serait-ce que sur « The only way ». Pourquoi ne sort-il pas un album 100% personnel ? Est-ce par humilité ou alors par simple générosité envers tous ces artistes qui l’entourent depuis si longtemps ? [ lire la suite ]

_

Shortlist Juillet-Décembre 2017
L’initiale « Paranoid » est parfait en ouverture de Bury The Hatchet, mais je suis surtout d’emblée en complète admiration devant « November » et « She’s almost you ». Certes, je ne dévoilerai rien en disant que le piano tient une place singulière tout au long de l’album. Mais si le fidèle Magnus Frykberg joue le piano sur le single et le très élégant « Bury the hatchet », c’est bien Jay-Jay lui-même qui s’occupe de tous les autres passages sur l’instrument qui, sans nul doute, accompagne le mieux son chant aussi serein qu’envoûtant.

Entièrement interprétée au piano, « The girl with the sun in her eyes » est l’une des chansons les plus bouleversantes que Jay-Jay Johanson a pu nous offrir à ce jour. Ensuite, alors que « Snakes in the grass » est plutôt énigmatique, « Advice to my younger self » est au contraire d’une introspection tellement touchante qu’à aucun moment elle n’en devient gênante. [ lire la suite ]

_

Shortlist Juillet-Décembre 2017
En cette année 2017, son album très pertinemment intitulé New Energy semble arriver à point nommé pour me faire et réaliser que Pause ou Rounds n’ont pas été des accidents, et que Four Tet n’en a pas fini de tous nous surprendre.

« Two thousand and seventeen », « Scientists », « SW9 9SL » et « Planet » – les quatre extraits disponibles sur sa page musicale personnelle – ont immédiatement réveillé mon adoration de tout la talent du Londonien. Quelle claque ! Bien sûr, au-delà de me contenter de les réécouter, et en boucle s’il vous plaît, j’ai vite sauté le pas pour en découvrir l’intégralité. Seconde claque ! [ lire la suite ]

_

Shortlist Juillet-Décembre 2017
Pour autant, s’il est un élément indélébile et immuable sur Music For People In Trouble, c’est bien la voix de Susanne Sundfør. Dès les premières secondes du liminaire « Mantra », l’intimité envahit l’espace tout autour de nous. Malgré tout, comme le suggèrent les crédits, grand piano, synthétiseur, guitare acoustique et programmation sont autant d’autres éléments qu’elle maîtrise parfaitement. Sur ce nouvel album, donc, l’artiste norvégienne utilise de façon bouleversante sa voix, laquelle semblait quelques fois un peu trop mise en avant par le passé. Ici, tout est millimétré, calibré, et la moindre vibration est d’une justesse et une efficacité terrifiantes. La beauté à l’état pur, comme en atteste également la photographie du livret dont elle est auteure. Et les thématiques abordées (« Reincarnation », « The sound of war »…) se marient à merveille avec chant et orchestration. [ lire la suite ]

_

Shortlist Juillet-Décembre 2017
Revoici donc Björk avec un neuvième album studio (si l’on excepte ses bandes originales pour des films), dont il est évident qu’il doit être écouté dans la continuité direct du précédent. Sans revenir sur l’aspect personnel et curatif de Vulnicura, Utopia ouvre un champ totalement libre à l’optimisme, au rêve, à un futur nouveau. L’incontournable artiste vénézuélien Arca n’y est probablement pas étranger non plus, lui qui avait déjà grandement participé au succès du précédent album il y a deux ans.

Assurément, Björk ne semble pas prête à se reposer avec Utopia puisqu’il s’étend sur plus de 70 minutes. Et dire que son tout premier disque, alors qu’elle n’était qu’une enfant, remonte à 1977… bien avant les années 90 et le cultissime Debut. [ lire la suite ]

_

(in heepro.wordpress.com, le 11/12/2017)

Publicités &b; &b;

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Heepro 2396 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines