Magazine Culture

Phobos tome 1, Victor Dixen

Par Maliae

Phobos tome 1, Victor DixenRésumé : SIX PRÉTENDANTES.
SIX PRÉTENDANTS.
SIX MINUTES POUR SE RENCONTRER.
L’ÉTERNITÉ POUR S’AIMER.

ILS VEULENT MARQUER L’HISTOIRE AVEC UN GRAND H.

Ils sont six filles et six garçons, dans les deux compartiments séparés d’un même vaisseau spatial.
Ils ont six minutes chaque semaine pour se séduire et se choisir, sous l’œil des caméras embarquées. Ils sont les prétendants du programme Genesis, l’émission de speed-dating la plus folle de l’Histoire, destinée à créer la première colonie humaine sur Mars.

ELLE VEUT TROUVER L’AMOUR AVEC UN GRAND A.

Léonor, orpheline de dix-huit ans, est l’une des six élues. Elle a signé pour la gloire. Elle a signé pour l’amour. Elle a signé pour un aller sans retour…

MÊME SI LE RÊVE VIRE AU CAUCHEMAR, IL EST TROP TARD POUR REGRETTER.

Avis : Léonor a été sélectionné pour participer au programme Genesis, avec onze autres candidats. Une mission où le but est de trouver l’amour dans l’espace, pour pouvoir peupler Mars. Une mission transformée en télé-réalité. Car Léonor sera observé par des milliards de gens depuis la Terre.
Mais cet allé sans retour pourrait être bien plus dangereux qu’elle ne le pense.

J’ai bien aimé ce livre, même si j’ai trouvé des passages plus longs que d’autre. Le livre prends son temps pour se mettre en place, on fait la connaissance de Léonor, des six candidates, on assiste au décollage de la navette, du ressentis de Léonor, de ce qui se passe sur Terre, et on a le droit à ce qu’il se passe pour les organisateurs, et leur grand secret. Parce que si Léonor et les autres ignorent la vérité, nous savons quasiment dès le début qu’ils sont destinés à mourir.
Même s’il prends son temps pour démarrer, le livre est prenant, on se laisse aspirer par l’histoire et on anticipe la rencontre avec les garçons. Je me faisais un peu l’effet d’être une de ces personnes sur Terre qui regarde la télé réalité et qui assiste aux rencontres. Le fait qu’on se détache du point de vue de Léonor, permet un peu de rencontrer tout le monde, de voir ce qu’ils se disent, les choix qu’ils font. J’aurais adoré en savoir un peu plus sur les garçons, être dans la tête de l’un d’eux pour voir comment ça se passait de leur côté. Tous à leur manière ils sont un peu attachant, mais j’avoue que je n’ai pas particulièrement aimé l’un ou l’autre. Je me suis surtout attachée à Léonor parce qu’on est dans sa tête à elle. Et j’avais du mal à faire confiance aux autres ou à savoir s’ils étaient honnêtes, si on pouvait croire en eux, en ce qu’ils disaient.

J’ai regretté que l’histoire d’amour soit si rapide. Enfin, elle n’est pas si rapide que ça, mais on sent tout de suite le choix de Léonor, et c’est dommage que ce soit si vite. J’aurais aimé être un peu plus surprise. Mais bon, à part ça, j’ai aimé la relation qui se mettait en place, elle était étrange, elle avait quelque chose d’attachant et d’un peu électrisant.

Ce que j’ai le moins apprécié c’était quand on n’était pas avec Léonor et les autres, ce qu’il se passait hors champ. C’était important aussi, j’en ai bien conscience, mais ça me coupait, et ça me dérangeait, j’accrochais beaucoup moins avec ces passages. Même si ça permettait d’en apprendre plus sur les organisateurs. Particulièrement Serena, que j’ai détesté, elle est machiavélique, accro à l’argent et elle justifie ses actes de manière hyper froide, et elle tourne ça comme si elle avait raison de faire ce qu’elle fait. Sa relation avec sa fille est… bizarre.
On voit aussi les actes d’Andrew, le fils d’un des organisateurs qui a trouvé la mort mystérieusement. Il va chercher à découvrir la vérité.

Il se passe donc beaucoup de choses au cours de ce premier tome. La fin est un gros Cliffhanger, et on a envie de lire le tome 2 pour voir ce qu’il va se passer pour ces douze candidats. Une bonne lecture, et je lirai la suite.

Publicités &b; &b;

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Maliae 1381 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines