Magazine Beaux Arts

Des Marquises à Göttingen - 30

Publié le 12 décembre 2017 par Detoursdesmondes
8trompeoz326


La collection de Göttingen relative aux voyages de Cook a été particulièrement mise en valeur depuis les années 2000 par le prêt de nombreuses oeuvres dans des expositions internationales itinérantes, et le site bien documenté créé par le national Museum of Australia : Collection Cook-Forster.
Il permet d’explorer la collection constituée d’objets provenant par conséquent et de la collection Forster et de la donation de 1782 par l’entremise du marchand G. Humphrey.
Si les objets des Tonga, des îles de la Société et de Nouvelle-Zélande apparaissent majoritaires à Göttingen, souvenons-nous que le second voyage est l’unique moment où Cook s’est arrêté aux Marquises. La collection comporte ainsi neuf objets de cette région dont trois sont identifiés de la collection Forster. L’arrêt fut bref (du 7 au 11 avril 1774) à Tahuata (Santa Christina) et entaché d’une tragédie (un Marquisien fut tué à bord de la Resolution). Cela n’empêcha pas les Forster et Spärrman de s’enfoncer dans l’intérieur de ces vallées encaissées que constituent les prodigieux paysages marquisiens.

10Forster_87


La société marquisienne était elle aussi, divisée en chefferies, systèmes d’une autre nature que ceux déjà rencontrés par les hommes de Cook jusqu’à présent en Polynésie. Les guerres étaient courantes et les armes nombreuses.
Parmi elles, on connaît bien les massues U’u recherchées des collectionneurs pour leur intrigante extrémité anthropomorphe, mais peu d’exemplaires ont été collectés au cours des voyages de Cook.
Les trompes de coquillage, Putona, utilisées par les chefs de guerre mais aussi pour des occasions particulières liées aux personnages de haut rang, étaient là aussi des instruments d’une grande beauté et tapu. (Oz 326).
Que ce soit les chefs ou les spécialistes, les Tahuna ou encore ceux s’occupant des rituels, les Tau’a; tous portaient des insignes. Il pouvait s’agir de tatouages mais aussi d’ornements.

9ste_christine_chef


Ainsi, Hodges fut-il probablement fasciné par l’apparence de Honoo, un chef dont il fit le portrait.
En ce 9 avril, Forster note : « We went on shore after breakfast, and found our friendly natives assembled on the beach. Among them was a chief, who was dressed in a cloak manufactured of the paper-mulberry bark, like the Tahetian cloth, and who wore the diadem, the gorget, the ear pendant, and bunches of hair. We learnt that this man was king of the whole island ».
La veille, il avait déjà décrit ces diadèmes remarquables : « On their heads many of them wore a kind of diadem; this consisted of a flat bandage wrought of coco-nut core, on the outside of which several round pieces of mother of pearl, some of them five inches in diameter, were fixed, covered in the middle with a plate of tortoise-shell, perforated like fret-work. Several tufts of long, black and glossy cock's feathers formed the plumes to this head-dress, which was really beautiful and noble in its kind ».

Uhikana-Oz109gottingen
Georg ne collecta pas cet exemplaire mais l’unique double, qui se trouve maintenant dans les collections du Pitt Rivers museum (1886.1.1340) et qu’il avait illustré. À Göttingen, c’est l’exemplaire Humphrey n°50 qu’on peut admirer (Oz109 ci-dessus, une notice détaillée est fournie par Brigitta Hauser-Schaüblin)). Forster ne collecta que deux bandeaux simples (Oz 105 et 106).
11Oz111

On remarque encore dans cette représentation une sorte de gorgerin en bois et pois rouges reporté dans la planche de Forster et dont un exemplaire se trouve à Göttingen mais acquis lui aussi en 1782 (Humphrey n°103).
à suivre...
Photo 1 : Trompe marquisienne © Göttingen Georg-August Universität, Oz 326.
Photo 2 : Planche d’ornements et armes des Marquises par G. Forster.
Photo 3 : Chef de l’île Sainte Christine, taille douce d’après Hodges © Fonds Bouge, Musée des Beaux-Arts de Chartres.
Photo 4 : Bandeau Uhikana © Göttingen Georg-August Universität, Oz.109
Photo 5 : Gorgerin marquisien © Göttingen Georg-August Universität, Oz 111.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Detoursdesmondes 6934 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines