Magazine Cuisine

Motchiya, japonais toulousain

Par Zazie En Cuisine

Motchiya, ce petit restaurant japonais caché dans le quartier de Jean Jaures à Tououse, a été un vrai coup de coeur pour moi. De la cuisine, du voyage et de l’art dans la même assiette.

Motchiya, japonais toulousain

Si vous souhaitez essayé cette jolie adresse, je vous conseille de réserver car le lieu est tout petit. Ne prévoyez pas l’anniversaire avec la ribambelle de copains, mais plutôt le rendez-vous en amoureux, avec son bouquin ou entre deux trois copines. Chacun à son comptoir la déco au air japonisant m’a beaucoup plus car minimaliste. Et encore je n’avais pas vu la vaisselle qui est juste un mélange de bol et de faïence juste magnifique !

Motchiya, japonais toulousain

Chez Motchiya on ne choisi pas son plat, on choisi le jours que l’on préfère : mardi et vendredi pour le Bento, jeudi pour le tataki de saumon et pour ma part : mercredi pour le chirashi.

A peine posé et commandé les boissons on nous glisse un bol de miso maison et bien chaud. Parfait en ce temps d’hiver. Habituellement pas très fan de ce petit bouillon japonais, j’étais tellement frigorifier que je me jette dessus. A ma grande surprise l’équilibre des saveurs est parfait et le chou et le poireau bien cuit ajoute une touche de légume comme j’aime.

Motchiya, japonais toulousain

 Au menu ? Chirashi de truite d’ariège et riz de camargue.

Quand l’assiette arrive j’en reste sans voix (si si c’est possible). Habitué au chirashi classique, où le poisson recouvre le riz, quelques herbes sur le dessus à la limite pour la déco. Je suis bluffée car j’ai l’impression d’avoir une œuvre d’art dans mon assiette, les couleurs, le relief, tout est esthétique.

L’avantage c’est que ça n’a pas rendu que mes yeux heureux. Le petit bonheur des papilles. Ce chirashi fait voyager tout le long de l’assiette. En plus du poisson, on découvre des petits légumes, des graines, des fruits, qui nous permettent de faire des mélanges, des essais à notre guise. Rajoute à ça cette sauce à la mangue qui va parfaitement bien avec la sauce soja.

C’est le type de plat où je suis triste e l’avoir fini tellement j’aurais aimé continué de manger encore et encore. Mais pour être honnête l’assiette est assez conséquente pour nous caller.

Motchiya, japonais toulousain
Motchiya, japonais toulousain

Et le dessert ? J’avais quand même envie de faire ma gourmande. Je n’ai pas pu gouter le cheese-cake matcha à mon grand regret (je serais obligée d’y retourner mouahaha) J’ai testé leur mochi glacé au thé vert.

C’est une petite bouchée, mais je trouve que c’éait pile ce qui me fallait pour satisfaire mon bec sucré de fin de repas, et le prix est tout doux (2€50). Jolei découverte entre la glacé au thé vert et le moelleux tchouktchouk du mochi.

Motchiya, japonais toulousain
Motchiya, japonais toulousain

Le plus de ce restaurant ?

1. Moi qui suis adepte du chirashi j’ai été étonnée et surprise. Cela faisait longtemps qu’un plat ne m’avait pas fait voyagé tout le long de l’assiette.

2. J’ai trouvé une vraie revisite dans le respect du plat originel. 

3. Étonnement sa taille, car cela donne un côté familiale et cocooning. Cela change des grandes chaines qui nous donne l’impression d’être un numéro.

4. Un accueil adorable et dans l’échange

Et le budget ?

Pour une bière, un miso, un chirashi, un dessert et un café comptez autour de 20€. Le menu chirashi est à 15€50.

Mais du coup c’est où ?

10 rue Palaprat - 31000 Toulouse - Arret de métro : Jean Jaures

Tel: 09 54 70 47 39

Leur Site : Motchiya

Le Facebook : Motchiya

Pour les joindre : toulouse@motchiya.com

Motchiya, japonais toulousain

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Zazie En Cuisine 162 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines