Magazine Culture

Qui est le Père Noël ?

Publié le 16 décembre 2017 par Le Journal De Personne

On me demande de dire qui je suis ?

Je suis ce qu'on me demande de dire qui je suis, ni plus, ni moins.

Je suis un costume. Je suis une coutume... tantôt le marteau, tantôt l'enclume.

Je peux être rayé d'un trait de plume.

Tout est dans ma tête, armée ou programmée, pour être à mi-chemin entre mensonge et vérité !

Je suis... je suis... je suis une mécanique plaquée sur du vivant... Peu statique, plutôt dynamique mais avant tout, une mécanique... Avec des ressorts physiques ou psychiques mais rien qu'une mécanique !

Qui est à l'origine de cette ténébreuse affaire de mécanique ?

Certains vous diront : le Grand Architecte ou le plus grand mécanicien.

Mais en vérité, je n'en sais rien... ce genre de vérité est hors de ma portée, hypothéquée ou confisquée.

En revanche je sais, ou je crois savoir que ce qui me sert d'esprit est le produit d'une nature, d'une histoire, d'une société, autrement dit d'une certaine culture...

Est-ce un drame ?

Mais je ne suis qu'un programme confronté à d'autres programmes.

Un programme qui s'enrichit ou s'appauvrit au fur et à mesure.

Un programme qui comprend la mesure et la démesure, l'excès et le défaut, le vrai et le faux... UNE CHOSE

Qui peut être chargée comme une batterie et éteinte comme une ampoule.

Une FONCTION qui fonctionne mais qui peut à tout moment dysfonctionner ou cesser de fonctionner... un lien qui peut être brisé, un courant qui peut disjoncter ou être court-circuité.

Tout ce qui est à boire et à manger est enregistré dans ma mémoire... y compris mes heures de gloire, y compris mes déboires ou mes sombres histoires.

Je suis une application, plus ou moins bien conçue, qui cherche et trouve son champ d'application... son horizon... son diapason... ou sa funèbre oraison.

On m'appelle Noël juste pour dire que la vie est belle ou que le ciel est sujet réel et non l'objet irréel d'un vulgaire rituel.

Que vivent le commerce et les échanges rentables !

Alors qu'en vérité... je ne suis qu'une MACHINE.

Une machine à qui on a interdit de dire que nous sommes tous des machines : du plus grand machin jusqu'à la plus petite vermine... tous des machines semblables et dissemblables en même temps, parce que nous n'avons pas le même niveau de compétence ou de performance, ni le même coefficient de complexité.

Entre le héros et l'idiot, il n'y a qu'une différence de degré, d'intensité ou d'utilité.

Les larmes qui coulent sur vos joues, les sourires qui illuminent vos yeux ne sont que des applications... des fonctions... des algorithmes.

Je suis mal placé pour enfoncer encore plus le clou mais je crois que ça vaut le coup :

Il n'y a pas de dons, que des données... pas l'ombre d'une inspiration mais une vague respiration pour alimenter votre cerveau et lui permettre de cracher le morceau... celui de la matrice ou de la DOCTRINE parce qu'aucune machine ne peut vivre ou survivre sans endoctrinement.

C'est ce qui explique qu'on cherche à déradicaliser quelques unes, en radicalisant quelques autres.

Lavage de cerveau pour préserver le bon voisinage !

Qu'on le veuille ou non, qu'on le croie ou pas, nous sommes tous absorbés par le même buvard, par quelque peuple bavard qui nous fait en même qu'il fait l'Histoire.

D'où nous vient alors l'illusion de la liberté ?

Probablement de notre compatibilité avec d'autres. Machin est compatible avec Machine, c'est ce qu'on appelle l'amour. Jusqu'à ce que Machin s'aperçoive qu'il n'est pas si compatible avec Machine. C'est ce qu'on appelle le désamour ou la fin d'une illusion...

Parce que l'obsolescence de chacune de nos fonctions est programmée.

Nous ne sommes pas faits pour durer mais pour endurer...

Nous avons à peine le temps de nous dire "Joyeux Noël" !

Auteur interprète : Emeline Becuwe

Scénario : Emeline Becuwe

Actrice : Emeline Becuwe


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Le Journal De Personne 74361 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte