Magazine Culture

Carson McCullers – La pierre n’est plus la pierre

Par Stéphane Chabrières @schabrieres

Carson McCullers – La pierre n’est plus la pierreIl fut un temps où la pierre était pierre,
Chaque visage dans la rue un visage parfait.
Entre Dieu, la Chose et moi-même
L’harmonie régnait aussitôt.
Tu as changé mon univers et la trinité s’est perdue :

La pierre n’est plus la pierre,
Comme aux figures surgies d’un rêve, il manque quelque chose à chaque visage,
Tant que sur le visage imparfait d’un enfant
Je n’ai pas reconnu ton regard d’exilé.
Le soldat gravit l’escalier lumineux où ton ombre se perd.
Cette nuit, la chambre éclatée dormira
Dans un brasier d’étoiles que tu fais se lever.

*

Stone Is Not Stone

There was a time when stone was stone
And a face on the street was a finished face.
Between the Thing, myself and God alone
There was an instant symmetry.
Since you have altered all my world this trinity is twisted:

Stone is not stone
And faces like the fractioned characters in dreams are incomplete
Until in the child’s inchoate face
I recognize your exiled eyes.
The soldier climbs the glaring stair leaving your shadow.
Tonight, this torn room sleeps
Beneath the starlight bent by you.

***

Carson McCullers (1917-1967)Le cœur hypothéqué (Le Livre de Poche, 2017) – Traduit de l’américain par Jacques Tournier.



Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Stéphane Chabrières 11329 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines