Magazine Culture

La série 13 Reasons Why a-t-elle (vraiment) un impact sur les jeunes ?

Publié le 25 décembre 2017 par Efflorescenceculturelle
La série 13 Reasons Why a-t-elle (vraiment) un impact sur les jeunes ?

Alors que la deuxième saison de 13 Reasons Why, le teen drama de Netflix, a été annoncée pour mars, nous avons discuté avec Noémya et Charlie, victimes de harcèlement scolaire pour connaître l'effet réel (ou pas ?) que cette série a sur les jeunes.

Noémya, 30 ans, a été victime pendant quatre ans de harcèlement au collège. Elle raconte d'ailleurs son histoire dans le livre intitulé De la rage dans mon cartable. Charlie, 19 ans, étudiante en lettres, a elle aussi dû faire face à ce fléau il y a quelques années au collège.

Qu'avez vous pensé de la série ? L'avez-vous trouvée réaliste ? Y avez-vous trouvé un fond de vérité ?

Noémya : Je trouve que cette série sur la thématique du harcèlement scolaire et du cyber-harcèlement, est très pertinente et parfaitement réaliste. Je trouve intéressante l'idée de mettre en avant les points de vue des différents personnages (amis, témoins, professionnels...) car cela permet de comprendre avec une certaine clarté les mécanismes du harcèlement, et la spirale infernale dans laquelle on peut se faire piéger...

Charlie : 13 Reasons Why a fait remonter en moi de mauvais souvenirs. Elle m'a mise parfois mal à l'aise.

Pensez- vous que cette série peut changer les choses, sensibiliser les jeunes ? Ou alors au contraire, les pousser au harcèlement ?

Noémya : C'est un excellent outil de prévention et de sensibilisation, qui fait réfléchir aux actes et au poids des mots. Pour ma part, je suis très engagée dans cette cause. J'ai créé l'association Génér'action Solidaire pour sensibiliser les élèves en école, collège et lycée.

Charlie : D'un côté, je suis d'accord. C'est très bien d'en parler, d'évoquer ce sujet qui est le fardeau de beaucoup de jeunes. Mais j'ai également peur que cela pousse certains ou certaines à reproduire la série dans la vie réelle surtout en ce qui concerne l'enregistrement des cassettes. L'aspect trop romancier pourrait donner des idées à certaines victimes. De ce fait, je ne pense pas que ce soit une série qui est combattante envers le harcèlement. Je trouve que les causes du suicide de la fille sont extrêmes. Elle dénonce le harcèlement scolaire. Il y a tous les clichés : le groupe populaire, les grosses soirées alcoolisées, les beaux gosses, le groupe des exclus... Cela nous plonge plus dans les potins, les histoires entre les jeunes, que le sujet principal qui est le harcèlement.

Le harcèlement scolaire est-il suffisamment mis en lumière au cinéma ou à la télé ?

Noémya : Je pense qu'il serait opportun que le harcèlement soit davantage traité dans les films français car encore peu de films existent sur cette thématique, même si le sujet fait de plus en plus parler.

Charlie : Concernant la présence du sujet du harcèlement dans les médias, je trouve qu'il n'est pas assez évoqué, et que les façons dont on en parle ne sont pas explicites... Faire une série n'est pas utile dans le sens où quand on la regarde c'est pour nous distraire ou nous reposer. On ne la regarde pas forcément pour le sujet qu'elle traite. Il faudrait plus de prévention dans les établissements scolaires, par exemple ! C'est plus réel et donc plus utile. Des choses simples, vraies, et préférer la discussion, sans avoir le besoin d'en faire un film ou série. Mais l'adaptation télévisée attire beaucoup plus de personnes - particulièrement les adolescents - car il y a le côté distractif que les conférences n'ont pas.

La deuxième saison de 13 Reasons Why devrait être centrée sur le procès qui engagera le lycée et les parents de l'héroïne Hannah Baker. D'après Dylan Minette, l'interprète de Clay, le thème de cette saison 2 sera aussi celui de la guérison.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Efflorescenceculturelle 4741 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines