Magazine Amérique latine

Instructions à charge ? [Actu]

Publié le 27 décembre 2017 par Jyj9icx6

Instructions à charge ? [Actu]

La photo en bas à gauche est celle d'un brise-glace qui reprend la mer
après plusieurs années en cale sèche pour des réparations sur avarie grave
Les marins ont rendu hommage à l'équipage disparu du ARA San Juan
Cliquez sur l'image pour une haute résolution

Le juge fédéral Claudio Bonadio a clos son dossier d'instruction contre Cristina Kirchner et une dizaine de ses ministres et responsables sans entendre l'ex-Secrétaire général d'Interpol, Ronald Noble, qui avait demandé à témoigner puisqu'il ne cesse de répéter depuis quatre ans que jamais, au grand jamais, le gouvernement argentin n'avait fait mine de retirer l'alerte rouge contre des fonctionnaires iraniens soupçonnés d'être les commanditaires de l'attentat contre l'AMIA en juillet 1994. Bonadio a estimé qu'il n'avait pas à entendre Noble, ce qui veut dire qu'il n'enquête qu'à charge, ce qui manque d'impartialité et ressemble aux autres procès qui sont intentés ailleurs en Amérique du Sud, contre d'anciens responsables politiques de gauche, passés dans l'opposition. C'est pour le moins déplaisant.
Cristina Kirchner avait fait appel de son inculpation mais la Cour a confirmé la mesure, tout en requalifiant les faits en simple entrave à la justice, au lieu du crime de haute trahison, dont Human Rights Watch avait écrit publiquement combien il était ridicule et partial et donnait de la justice argentine une image désastreuse.
La prochaine étape est donc l'audiencement du procès.

Instructions à charge ? [Actu]

Même politique pour la une
La photo montre le départ en mission du brise-glace
Cliquez sur l'image pour une haute résolution


Dans l'autre volet de la même affaire, la mort violente du procureur Alberto Nisman, il y a quatre ans, le juge fédéral Ercolini a inculpé l'informaticien du magistrat décédé, Diego Lagomarsino, qui avait prêté son arme à son patron, à la demande de celui-ci, la veille de sa mort. Il est inculpé de complicité d'assassinat avec les gardes du corps du procureur, au comportement étrangement passif ce fameux dimanche d'été, au terme duquel on avait retrouvé le cadavre de Nisman, dans sa salle de bain, baignant dans son sang. L'inculpation de Lagomarsino se réalise en l'absence de preuves matérielles et d'aveux mettant en évidence la participation du jeune homme.

Instructions à charge ? [Actu]

Página/12 a titré sur le déficit commercial impressionnant
L'ouverture du marché a fait monter les importations
et menace les industries nationales


Tout cela intervient alors que les Argentins sont en vacances, entre deux fêtes et au début de l'été. C'est assez troublant et c'est d'autant plus troublant que le Président Mauricio Macri avait dit en prenant ses fonctions le 10 décembre 2015 qu'il ne voulait pas de juges macristes. C'est pourtant ce qu'il a en ce moment. On le constate à l'accélération de procédures conduites d'une manière contestable, avec un droit de la défense peu respecté.
Pour en savoir plus : sur le procès contre Cristina Kirchner : lire l'article de Página/12 lire l'article de La Nación lire l'article de La Prensa, qui reprend la défense que Cristina Kirchner a exposée ce matin au Sénat, dont la session n'est pas terminée sur l'instruction Nisman : lire l'article de Página/12 lire l'article de La Nación lire l'article de La Prensa

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Jyj9icx6 2740 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte