Magazine Culture

J’ai testé pour vous … la cryothérapie !

Publié le 17 janvier 2018 par Polinacide @polinacide

Otez votre manteau, vos bonnets et les triples couches de pulls qui maintiennent votre température corporelle. Car il n’y a rien de tel que de démarrer 2018 avec de nouvelles aventures. Et pas des moindres : puisque celle-ci consiste à vous mettre en petite tenue dans une cabine à -90°C pendant trois minutes environ. Rien que ça. Frileux s’abstenir ? Pas si sûr : puisque je fais justement partie de ces gens-là.

Encore assez méconnue en France, la cryothérapie – ou la thérapie par le froid – possède pourtant bien des vertus. Peau gainée, circulation stimulée, métabolisme boosté et cellules drainées sont autant de bienfaits que promet cette exposition, aussi brève et rude qu’elle semble au premier abord.

Une fois débarrassés de vos fringues, vous voilà armés d’une paire de pantoufles, de chaussettes en laine, de moufles et de cache-oreilles histoire survivre aux trois minutes qui seront probablement les plus longues de votre vie. Sexy. La cabine s’ouvre ; vos poils s’hérissent. Choc thermique. Vous appréhendez déjà votre douleur. Une fois à l’intérieur, tout s’accélère. Le décompte commence : mais votre cerveau est déjà bien trop stressé pour s’exercer au calcul mental en pleine ère glaciaire. Ce n’est pas pour rien que vous détestiez les maths à l’école. Alors vous prenez votre mal en patience, en attendant sagement que votre hôtesse vous indique qu’il ne vous reste plus qu’une minute à tenir… Ouf. De quoi faire passer les dernières secondes, lors desquelles vous découvrez des pilosités jusque-là méconnues sur votre corps, glacées et dressées en angle droit par le froid ambiant… Voilà le tableau.

Mais l’effort vaut clairement le détour. Une fois sortis, vous voilà revigorés, déstressés et prêts à vous taper une deuxième journée de 24 heures sans problèmes ! Au final : plus de peur que de mal, puisque le corps s’adapte très vite aux températures extrêmes, du moins le temps de trois minutes. Pas de quoi s’inquiéter en tout cas vu que je ne me suis pas transformée en Mister Freeze à l’heure où j’écris ces lignes. Bien au contraire : je me chauffe même à me réinscrire à une deuxième séance ces prochaines semaines. Un défi givré aussi régénérateur pour le corps que l’esprit. En deux mots : je recommande.

N. B. : Pour ceux qui vivent à Paris, vous pouvez tester le centre Kold Kryo où j’ai été très bien accueillie, au 20 rue de Boulainvilliers dans le 16ème arrondissement. 

Publicités &b; &b;

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Polinacide 1010 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine