Magazine Cinéma

The Florida Project

Par Marymalo
The Florida ProjectThe Florida ProjectC'est une Amérique « oubliée » selon Télérama (que je ne pourrai pas égaler dans son excellente critique) que nous permet d'observer son réalisateur Sean Baker  dans un style cinéma américain indépendant très éloigné du cinéma hollywoodien.
Nous évoluons dans cette « zone » de Kissimee-Orlando, si proche géographiquement du monde merveilleux de Mickey et si éloignée dans la triste réalité que vivent ces habitants d'un motel décrépi aux couleurs improbables , à la fois sous l'angle de trois enfants mal élevés et de celui du manager du motel.
Les enfants font des (grosses) bêtises, ils rêvent, jouent en se construisant leur propre monde pour échapper à leur quotidien ; ils ne manquent pas d'amour mais sont trop souvent livrés à eux mêmes. Le gérant du lieu a le regard humaniste et bienveillant du réalisateur sur ses ouailles qu'il tente de protéger des autres et d'eux-mêmes ; son interprète, Willem Dafoe , plusieurs fois nominé pour des seconds rôles, tient ici magnifiquement le premier. Quant à la jeune mère Haley, aux prises avec ses difficultés pour assurer sa subsistance et le bien être de sa fille, sa pugnacité pour affronter son quotidien m'a fait penser aux récents rôles de Suzanne Clément ; elle est interprétée par une non professionnelle lituanienne à l'allure marginale Bria Vinaité.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Marymalo 1 partage Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines