Magazine Culture

Derain et l'Estaque

Publié le 20 janvier 2018 par Onarretetout

IMG_3208

« En somme, je ne vois d’avenir que dans la composition, parce que, dans le travail d’après nature, je suis l’esclave de choses si stupides que mon émotion en reçoit un contrecoup. Je crois que le problème est plutôt de grouper les formes dans la lumière, de les harmoniser concurremment à la matière dont on dispose. »

Cette citation d’André Derain, dans le catalogue qui lui est consacré par le Centre Pompidou a sa traduction en anglais. Dans le texte traduit, les accents ont disparu des mots écrits. « D’après nature » est devenu « after nature ». J’ai donc essayé de « traduire » le texte en remplaçant tous les mots comportant des accents par des mots sans accent.

En somme, je ne vois d’avenir que dans la composition, parce que, dans le travail SELON LA nature, je suis l’esclave de choses si stupides que mon SENTIMENT en reçoit un contrecoup. Je crois que le SOUCI est PLUS JUSTEMENT de grouper les formes dans UNE SORTE D’ILLUMINATION, de les harmoniser concurremment AUX SUBSTANCES dont on dispose.

Comme moi, prenez quatre ou cinq lignes dans le livre ou un article du journal que vous êtes en train de lire et remplacez tous les mots accentués par des mots sans accent. Et postez ces quelques lignes dans les commentaires ci-dessous. Merci.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Onarretetout 3973 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine