Magazine Culture

Mon coup de coeur pour Kinnections - Le pouvoir de la séduction de Jennifer Probst

Par Ptiteaurel62 @TheLovelyTeach
Mon coup de coeur pour Kinnections  - Le pouvoir de la séduction de Jennifer ProbstLa vie de Geneviève MacKenzie a toujours été réglée comme du papier à musique : interne à l'hôpital, elle s'apprête à épouser son collègue chirurgien-chef. Mais cet avenir tracé au bistouri finit pourtant par lui donner le vertige. Le jour J, elle panique et prend la fuite par la fenêtre de l'église. Tel un ange tombé du ciel, la voilà qui atterrit littéralement dans les bras de son meilleur ami, Wolfe ! Afin qu'elle fasse le point sur sa vie, ce dernier l'emmène passer quelques jours loin de tout. Or, un diagnostic inattendu se dessine... Geneviève éprouverait-elle des sentiments à l'égard de son séduisant sauveur ?
Date de sortie : 6 décembre 2017Editeur : J'ai Lu pour EllePrix: 7.95 eurosPages : 505 pages
Note :Hebergeur d'image
Avant de vous donner mon avis le plus complet, je tiens à dire un grand merci à Myriam des Editions J'ai Lu pour Elle pour m'avoir permis de lire ce roman en SP
Mon avis : Depuis les premiers tomes, j'adore la saga Kinnections car elle nous offre la possibilité de découvrir une bande de copines complémentaires et très attachantes. Depuis quelques tomes, j'avais très envie d'en savoir plus sur Genevieve MacKenzie et surtout découvrir le personnage de Wolfe dont nous avions eu des bribes très appétissantes. 
Genevieve est donc une jeune femme de 26 ans, interne en chirurgie , sur le point de réaliser son rêve  : épouser l'homme qu'elle aime par dessus tout , David. Attendez , on rembobine et on recommence car le conte de fées, on n'y croit pas un seul instant. Un peu comme dans Hooking Up d'Helena Hunting , nous avons une mariée qui échappe à son mariage mais pas pour les mêmes raisons. Les conditions sont plus terribles et troublantes et on va adorer détester David. En tout cas pour ma part, j'ai adoré voir cet être abject et pernicieux cracher son venin face à une situation . Tous les coups sont permis et si on a ce sentiment d'injustice , on prie pour que David paie pour ses fautes. Genevieve est une femme qui va devoir renaître de ses cendres et redevenir celle qu'elle était. Elle devra aussi faire face aux regards des gens et aux rumeurs qui seront lancées à son sujet. J'ai souvent eu de la peine pour elle mais au final, c'est une battante qui saura s'entourer des bons amis pour lui venir en aide. J'ai donc adoré découvrir un peu plus ce personnage auquel on s'attache et pour qui on ressent de l'empathie. Elle a le courage de fuir une situation qui semble parfaite sur le papier mais qui est dans la réalité un vrai cauchemar. 
Dans sa fuite, elle pourra aussi compter sur son ami de toujours Wolfe Conte. Ces deux là sont copains comme cochons et sa relation avec David a mis de la distance entre eux. Fini les échanges de SMS, les blagues et les bons moments entre amis. Quel régal de pouvoir de nouveau se chamailler sur le programme TV et se battre pour la télécommande. Tout comme elle a mis de la distance avec Wolfe, d'une certaine manière, elle en a mis aussi avec Kate, Kennedy et Arylin ( les fondatrices de Kinnections, cette agence de rencontre pas comme les autres). Si elle peut compter sur ces dernières pour des conseils plus féminins , Wolfe sera lui aussi trouver les bons mots pour la remettre en selle mais aussi pour la protéger. Son ami deviendra pendant un laps de temps son bodyguard mais il sera aussi celui qui ramènera un peu de lumière et de rire dans sa vie. Il leur suffira de quelques jours pour s'ouvrir de nouveau aux autres. Mais ne dit on pas que la frontière entre l'amitié et l'amour est parfois floue? Il suffit d'un regard de trop, d'une caresse de trop pour que tout dérape. Leur amitié vaut elle le risque d'être brisée pour du sexe? 
Wolfe est un sacré personnage et je l'ai adoré du début à la fin. Grâce aux flashbacks, nous découvrons le véritable enfer qu'il a vécu et comment il est entré dans la vie de Sawyer et Julietta. Nous comprenons dès lors la façade qu'il a construit pour ne permettre à personne de s'accrocher à lui et l'aimer. Ce qui est assez ironique est le fait que son amitié avec Genevieve part d'un sentiment très profond et très intense donc cela nous prouve bien qu'il est capable d'aimer. Il a une image distordue de lui et souffre en silence. Les cauchemars qui le tiennent éveillés la nuit sont un cruel rappel de ce qu'il a pu vivre et l'empêche d'envisager sereinement un avenir à deux. Il ne s'est ouvert à personne sur le sujet et j'avais senti venir quelques éléments de l'intrigue mais pas tous. Tous les moments de son enfance m'ont donné envie de le prendre dans mes bras pour le rassurer et lui dire que tout irait bien mais Wolfe n'est pas un homme à s'apitoyer sur lui même et sa réussite professionnelle est la preuve éclatante qu'il est un homme nouveau , intelligent et intuitif. S'il a su montrer de l'écoute et de l'attention envers les problèmes des autres, on aimerait qu'on lui rende l'appareil mais encore faut il qu'il accepte les mains tendues. 
En tout cas , j'ai adoré son attitude envers Genevieve car elle est digne d'un grand ami. Il lui redonne confiance en elle, sait l'écouter ou la pousser dans ses retranchements et lui permet d'avancer. Il n'avait pas le moindre soupçon quant aux agissements de David et je pense qu'il valait mieux sinon ce dernier aurait passer un mauvais quart d'heure. Nous l'avions vu donner un coup de pouce à Nate dans son histoire avec Kate et on se demande s'il pourra faire la même chose avec son amie de toujours quand celle ci voudra se remettre sur les rails. Très vite , on sent que les choses peuvent déraper et que l'humour , les piques qu'ils se lancent pourraient déboucher sur autre chose. Je pense que nos héros sont les derniers à se rendre compte du lien particulier qui les unit. Il manque sans doute un ami , un bon pote à Wolfe pour lui permettre d'y voir plus clair dans les moments de doutes et offrir un peu de lucidité sur une situation qui semble évidente. Il a trouvé une alternative pour canaliser ses crises mais la communication n'est clairement pas son fort. Et que dire de sa phobie qui est à la fois hilarante et touchante. Saura t-il ouvrir son coeur ? Pourra t-il faire table rase du passé? 
Bref, si vous n'avez pas encore débuté la saga Kinnections , je vous invite à foncer la lire car chaque tome est un vrai régal pour ma part. Je me délecte par avance du prochain tome qui j'en suis sûre se focalisera sur Arylin et l'agent Stone. Ces deux là n'ont pas fini de nous donner du fil à retordre et on va se régaler. 

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Ptiteaurel62 39946 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines