Magazine Culture

Avec Plum, les Californiens de Wand nous transportent sur leur nuage bleu psyché

Publié le 01 février 2018 par Le Limonadier @LeLimonadier
Avec Plum, les Californiens de Wand nous transportent sur leur nuage bleu psyché

La rentrée 2017 ayant été riche en sorties, certaines sont fatalement passées sous notre radar. On répare aujourd'hui nos erreurs en vous parlant de paru chez Plum, quatrième opus des Californiens de Drag City Records le 22 septembre dernier. Le quintet de rock psyché, s'étant fait connaître dès leurs débuts en tournant avec Ty Segall, avaient laissé un vide dans nos coeurs avec un hiatus de deux ans.

Ils sont aujourd'hui de retour et en tournée en France la semaine prochaine, on s'est dit que c'était l'occasion de vous en parler, d'autant plus qu'on vous fait gagner vos places pour leur concert le 7 février à la Maroquinerie !

Formé en 2013, Wand nous avait déja régalé les oreilles en sortant pas moins de trois albums en l'espace de deux ans. Avec un garage psyché aux guitares retentissantes, Cory Hanson nous avait donné un aperçu de son songwriting dès Ganglion Reef, avec un style se précisant au fil des années. Après son album solo en 2016, The Unborn Capitalist From Limbo des concerts et des tournées dans le monde entier et l'arrivée de deux nouveaux membres, c'est riche de toutes ces expériences que Wand nous est revenu à la rentrée dernière.

Plum a donc été créé différemment des opus précédents, avec de nouvelles méthodes de travail aboutissant sur un son riche. Avec certains morceaux issus de jam sessions et d'improvisations, le groupe travaille aujourd'hui collectivement à l'écriture, ce qui se ressent à l'écoute, notamment dans le titre éponyme. Le piano est plus présent, la mélodie entraînante est plus douce, mais les guitares garages n'ont pas disparues pour autant.

On enchaîne sur Bee Karmaqui part sur un gros riff de guitares enchâssées au rythme soutenu, rappelant les albums précédents. S'y marient les choeurs, apportant une certaine douceur et complexité au morceau, et traduisant la nouvelle direction prise par le groupe.

Si Plum offre son lot de tracks énergiques, à l'instar de White Cat", il se teinte aussi d'une certaine fragilité. Mention spéciale pour la ballade "The Trap", morceau empreint d'une poésie certaine où se fondent les voix de Cory Hanson et Sofia Arreguin, nouvelle venue en charge des choeurs et du synthé.

" Blue Cloud" amorce la fin de l'opus. Premier de deux morceaux plus longs, les envolées instrumentales y occupent une place centrale. Le piano fait écho aux guitares, et les mélodies et phrases rythmiques se transforment progressivement, nous entrainant avec elles. Du miel pour les oreilles.

Pour écouter l'album c'est par là !

ur gagner vos places pour le 7 février c'est!

Wand est en tournée en France :

Le 4 Février - BORDEAUX, L'Astrodome

Le 5 Février - POITIERS, Le Confort Moderne

Le 6 Février - RENNES, L'Ubu

Le 7 Février - PARIS, La Maroquinerie

Le 11 Février - NANCY, L'Autre Canal


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Le Limonadier 23814 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines