Magazine Culture

J'ai lu : shades of magic

Par Venezia
J'AI LU : SHADES OF MAGIC

Shades of MagicLivre 1V.E. SchwabEditions LumenFantasy Un autre monde vous attend, là, de l'autre côté du mur... Kell est le dernier des magiciens de sang, des sorciers capables de voyager d'un monde à l'autre. Des mondes, il y en a quatre, dont Londres est, à chaque fois, le cœur et l'âme. Le nôtre est gris, sans magie d'aucune sorte. Celui de Kell, rouge – on y respire le merveilleux à chaque bouffée d'air. Le troisième est blanc : là, les sortilèges se font si rares qu'on s'y tranche la gorge pour une simple incantation. Le dernier est noir, noir comme la mort qui l'a envahi quand la magie a dévoré tout ce qui s'y trouvait, obligeant les trois autres à couper tout lien avec lui. 


Depuis cette contagion, il est interdit de transporter le moindre objet entre les univers. C'est malgré tout ce que Kell va prendre le risque de faire, histoire de défier la famille royale qui l'a pourtant adopté comme son fils, à commencer par le prince Rhy, son frère, pour qui il donnerait par ailleurs sa vie sans hésiter. 

Mais, à force de jouer avec le feu, il finit par commettre l'irréparable : il emporte jusque dans le Londres gris une pierre noire comme la nuit, qu'une jeune fille du nom de Lila décide, sur un coup de tête, de lui subtiliser. Pour elle comme pour lui – pour leurs deux mondes, à vrai dire – le compte à rebours est lancé... 

MON AVIS

Au début, j'ai été emportée par ma lecture. La narration est précise et la plume, fluide et gracieuse, m'a plutôt charmée. 

D'emblée, je suis entrée dans cet univers immersif et original, j'aurais pu écrire "ces univers", car on en fréquente plusieurs tout en restant dans la même ville de Londres...  L'autrice a merveilleusement maîtrisé la construction du roman, la manière de passer d'un monde à l'autre sans que le lecteur ne se perde en route.

J'ai tout de suite bien aimé les 2 héros. Tout d'abord Kell, magicien et voyageur entre les mondes, puis Delilah Bard, dite Lila, voleuse patentée et apprentie pirate.

Kell peut voyager de monde en monde, de Londres en Londres, car dans cet univers plusieurs Londres se côtoient, plus ou moins superposés les uns aux autres dans un même espace temps mais ils diffèrent à cause de la magie. 

Notre Londres à nous est le Londres Gris au 18e siècle, bien sur, il est dénué de magie. Puis il y a le Londres Rouge, d'où est issu notre héros, et où tout le monde pratique peu ou prou la magie. Dans le Londres Blanc, la magie a plus ou moins disparu et de ce fait, elle est très recherchée et les gens sont prêts à tuer pour l'obtenir. Et du Londres Noir, je ne vous dirai pas grand chose, sinon qu'il est bien mystérieux...

Et puis, j'ai trouvé des longueurs, mon intérêt s'est un peu émoussé, je me suis ennuyée, jusqu'à ce que la première impression revienne lors du tome 5, où figure la rencontre entre Lila et Kell, j'ai été de nouveau happée par le récit, j'ai retrouvé l'impression première. 

Ensuite, ma lecture est redevenue fade, je devinais ce qui allait se passer, j'ai persévéré mais rien ne me surprenait, j'ai tenté une lecture en diagonale, mais cela ne rimait à rien. J'ai même sauté plusieurs pages pour me laisser déconcerter, (quitte à revenir en arrière pour découvrir ce qui m'aurait manqué) rien n'y a fait... Tout était plat, je ne ressentais aucune émotion. Malgré sa cupidité, j'ai bien aimé Lila, elle avait plus de personnalité que Kell, cela m'a manqué chez ce second personnage, je ne l'ai pas bien cerné.

J'ai donc refermé le livre à la moitié du roman, et abandonné ma lecture. Ce n'était peut être pas le bon moment pour moi de le lire. Dans quelques mois, je retenterai l'aventure. J'ai regretté de ne pas avoir eu plus d'intérêt pour cet ouvrage, la plume est pourtant agréable à lire mais elle ne m'a pas vraiment conquise par le récit. Il manquait peut-être un petit truc, une étincelle...



Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Venezia 8 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines