Magazine Culture

Couleurs de l'incendie de Pierre LEMAITRE

Par Lecturissime
Couleurs de l'incendie de Pierre LEMAITRE

En février 1927 lors des obsèques de Marcel Péricourt, un nouveau drame va fondre sur la famille. Madeleine est appelée à reprendre la main sur la fortune de son père et sur ses affaires mais le geste tragique de son fils Paul change irrémédiablement sa destinée. Confrontée aux manigances politiques, aux trahisons des banquiers, aux abandons de ses proches, elle devra faire preuve de la même froideur et du même calcul qu'eux pour garder la tête hors de l'eau et préserver son fils Paul.

Cette grande fresque n'est pas sans rappeler le magnifique Comte de Monte Cristo avec cette même mécanique de la vengeance. Chaque personnage est bien dessiné et nous naviguons entre eux, emportés par un élan romanesque enchanteur ! Que ce soit Charles, député qui essaie de marier ses filles laides, Léonce la traitresse arriviste, Vladi la nurse polonaise tellement efficace, Joubert le banquier vénal, Dupré au service de la lutte des classes, Paul et sa passion pour l'opéra, André, le précepteur trouble, tous sont pris aux rets d'une époque bancale, entre manoeuvres politiques, désir d'évasion fiscale, ambitions démesurées des uns et des autres, et surtout peu à peu, montée du nazisme. L'intime rejoint la grande Histoire, les deux s'entremêlant savamment.

A noter que ce roman peut se lire indépendamment de Au revoir là-haut, nul besoin de se souvenir des personnages pour comprendre l'intrigue.

Couleurs de l'incendie, Pierre Lemaitre, Albin Michel, janvier 2018, 540 p., 22.90 euros


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Lecturissime 4403 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines