Magazine Culture

Mon avis sur le flamboyant Combust de K Bromberg

Par Ptiteaurel62 @TheLovelyTeach
Mon avis sur le flamboyant Combust de K BrombergComment le sexy pompier Grady Malone va t-il faire grimper la température?
La compositrice Dylan McCoy s'est brûlée les doigts
A cause de son petit ami qu'elle a trouvé au lit . . . avec quelqu'un d'autre.
Et à cause du contrat qu'elle a signé, elle est obligée de travailler avec lui jusqu'à ce que les chansons pour son nouvel album soient terminées.
A cause de son agent qui a demandé à Dylan de taire leur rupture.
Quand elle de retrouve à Sunnyville, elle refuse de se brûler à nouveau les ailes avec son nouveau colocataire. Pourtant . . . un coup d'un soir n'a jamais été aussi attirant.
Voilà ce qu'elle s'est dit en premier quand elle a vu le pompier Grady Malone.
Sexy. Charismatique. Sans remors. C'est un homme qui porte ses propres cicatrices—celles dans son dos, la culpabilité du survivant sur son âme, et la peur dans son coeur.
Quand un visiteur inattendu teste leur statut de colocataire, leur attirance indéniable mettra t-elle le feu aux poudres, ou vont ils prendre tous les deux le risque de jouer avec le feu?
Date de sortie : 29 janvier
Editeur : JKB Publishing
Prix: 12.85 euros
Pages : 314 pages
Note : Hebergeur d'image
Avant de vous donner mon avis le plus complet, je tiens à remercier Emily de Social Butterfly PR et K Bromberg pour leur confiance et pour m'avoir permis de lire ce roman en ARC

Mon avis : La saga Everyday Heroes se poursuit avec ce deuxième tome sur un nouveau frère Malone. Après avoir été émue aux larmes avec Grant et Emerson ( Vous pouvez retrouver mon avis en cliquant ICI) , il est temps de découvrir l'histoire de Grady et Dylan. La barre avait été mise très très haute avec le premier tome et le coup de coeur n'est pas loin avec Combust. J'ai à présent hâte de me focaliser sur le dernier frère Grayson dans le prochain tome, Cockpit. 
Grady Malone est donc le pompier de la famille car en effet , chaque membre de la famille Malone est un vaillant représentant de l'ordre et la sécurité. Ce qui est intéressant dans ce nouveau tome est le fait que nous retrouvons ce lien tellement prenant entre chaque frère qui ont chacun leur démon à combattre. Derrière cette façade d'homme sûr de lui et de son charme , Grady cache de profondes blessures et une culpabilité qui lui ronge la vie et l'empêche d'aller de l'avant. En tant que pompier, il affronte jour après jour le danger mais une opération déroulée deux ans auparavant a laissé des traces profondes et l'empêche de redevenir celui qu'il était. Au fil des pages, nous avons des bribes de l'homme qu'il était auparavant et qui avait un égo très haut placé. Grady reste cet homme sûr de son charme mais il ne montre plus qu'une seule facette de lui même . Tout le monde s'inquiète donc pour lui mais il refuse obstinément la main qu'on lui tend.
Tout va changer quand il va rendre service à son ami Damon en hébergeant la soeur de ce dernier chez lui. Il tentera bien sûr de faire comme d'habitude et de jouer sur les apparences mais la parade ne fonctionnera pas et ses démons risquent bien de pointer le bout de son nez. Très fermé à ce sujet, il mettra un certain temps à s'ouvrir à elle et à lui révéler ce qui lui donne des cauchemars. On sent dès le début son côté protecteur et son empathie car ce qu'il accomplit suite à la promesse faite à Drew est tout simplement admirable. Sa relation avec Brody ne que peut nous serrer le coeur tout en projetant une image de lui en tant que père potentiel. Il en a les épaules mais il n'en a pas l'envie. Ce n'est pas par pur égoïsme , bien au contraire mais surtout car il n'a pas envie d'imposer à une famille , à un amour les risques de son métier. Il prend le risque jour après jour de combattre un élément indomptable et rester célibataire nous montre à quel point il a réfléchi sur ce point. Ce n'est pas un coup de tête mais un état d'esprit mûrement réfléchi et même s'il en souffre sans le savoir, il préfère qu'on ne s'attache pas à lui. Ce plan était parfait jusqu'à ce que Dylan n'entre dans sa vie et chamboule tous ses repères. Saura t-elle le faire revenir sur ses positions? Pourra t-il se débarrasser du poids qui pèse sur ses épaules? Parviendra t-il à surmonter son traumatisme?
Dylan McCoy est une jeune compositrice qui va devoir parcourir des milliers de kilomètres pour laisser à Los Angeles cet abruti de Jett Kroger et tenter de se reconstruire à Sunnyville. Cette artiste a fait pendant 2 ans confiance à Jett , cette star égocentrique , cette espèce de diva de pacotille. Comme l'a surnommé Callum, elle est celle qui murmure à l'oreille de la rock star pour tempérer et apaiser ses crises de folie. Mais en faisant ça , elle s'est perdue en chemin et devoir faire face à la trahison de Jett est la goutte qui a fait déborder la vase. Jett est habitué à ce qu'on se jette à ses pieds et qu'on pardonne toutes ses incartades et de ce fait il est persuadé que ce qu'il nomme une erreur de parcours sera vite oublié mais il a profondément blessé Dylan et sans ce contrat qui les lie encore, elle aurait pu couper les ponts. Dylan est une jeune femme qui manque terriblement de confiance en elle et pour qui on ne s'est jamais battue. De ce fait, les paroles blessantes de la maîtresse de Jett sont ancrées en elle et elle a une image d'elle même complètement biaisée. Elle ne rentre pas dans les standards de canon de beauté et est persuadée qu'elle ne mérite pas d'être mis sous les feux des lumières. Son passé familial est aussi responsable de cet état d'esprit.
Quand on découvre Dylan , on a envie de la prendre dans nos bras et de la rassurer , de lui dire que tout va aller mieux. Plus on la découvre , plus on s'attache à elle et plus on a envie qu'elle ouvre les yeux. Le lien qu'elle va réussir à tisser avec Grady est juste sublime et sans s'en rendre compte, elle va lui permettre d'aller mieux. Ces deux là vont apaiser leur souffrance sans le savoir et même s'ils refuseront de voir ce que les autres voient, nous espérons qu'ils parviendront ensemble vers cette ultime étape. Quand je pense à la séance photo (je ne vous en dis pas plus pour ne rien spoiler) , je me dis que ces scènes en miroir sont le point essentiel de l'intrigue et permettront à nos héros d'avoir un nouveau regard sur leur corps. Avec Dylan , on découvre une jeune femme solitaire , qui s'enferme dans sa bulle , avec comme seule arme sa musique ou plutôt ses mots à poser sur les maux . On dit souvent que la musique adoucit les moeurs et qu'elle apaise les blessures et c'est bien entendu le cas avec Dylan et Grady. Derrière les apparences , derrière le flirt et les sous entendus bon enfant , se cachent deux êtres torturés , rongés par leur blessure passé et par leur plaies qui ne sont pas encore pansées. Et s'ils étaient le baume réparateur dont ils ont tous les deux besoin? Et si elle passait outre ses préjugés sur le métier de pompier et les hommes en général pour laisser son coeur s'exprimer?
Bref , si vous lisez en VO , vous serez ravies de retrouver les frères Malone. Cette saga reste d'une très bonne qualité et Grady nous apportera ses problématiques et son émotion. Quant à Dylan , elle saura trouver un écho dans de nombreuses lectrices. K Bromberg nous offre une nouvelle fois une romance profonde avec des thématiques importantes et des personnages torturés. On se régale et on est émue par cette nouvelle histoire et l'envie de découvrir le dernier frère Malone n'en est qu'encore plus renforcé.
Pour commander ce roman, cliquez ci dessous

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Ptiteaurel62 39946 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines