Magazine Culture

L'atelier des souvenirs de Anne Idoux-Thivet

Par Michèle Beck @InMyBookWorld
Couverture L'atelier des souvenirs Auteur : Anne Idoux-ThivietGenre : Contemporain Éditions : Michel Lafon Sortie le : 18 janvier 2018
Nombre de pages : 344
Prix : 17.95 € * Acheter le livre
Résumé :
Alice végète depuis trois ans dans le déprimant état de chômeuse surdiplômée, quand elle a l’idée d’animer des ateliers d’écriture dans des maisons de retraite. Suzanne, Germaine, Jeanne, Elisabeth, Georges, Lucien… : les anciens dont elle croise la route sont tous plus attachants les uns que les autres. Au fil des séances d’écriture, les retraités dévoilent des bribes de leur passé tout en complotant pour influer sur l’avenir d’Alice. Un roman sur la solitude et la nostalgie. Sur l’amitié, la tendresse et l’amour, aussi…Mon avis :Le pitch, la couverture, le thème... y avait tout réuni pour que je m'intéresse à ce roman. Et comme j'ai eu raison !
Alice est une jeune femme solitaire, renfermée sur elle-même. Elle ne parvient pas à trouver de place dans le job de ses rêves, celui pour lequel elle a fait de longues études. Alors en attendant que cela arrive, elle commence un projet fou : donner des ateliers d'écriture dans des maisons de retraite. Deux répondent présentes, et voilà notre Alice lancée dans une grande aventure !
Car oui, ça, elle va en voir de toutes les couleurs, et nous aussi !
J'ai aimé cette histoire. Que ce soit pour la douceur qui s'en dégage, la bienveillance, mais aussi l'humour et le mystère. Comment ne pas tomber sous le charme de ces petits vieux, même des plus grincheux ?
Ce roman se dévore, déjà parce que le style est fluide, agréable à lire. Mais aussi pour la forme : l'auteure intègre les ateliers d'Alice à la narration, à savoir, nous découvrons les lettres, les récits, les pensées des participants, chaque fois avec un style différent et qui nous entraine direct. Nous voyageons ainsi dans le passé avec leurs souvenirs parfois les plus douloureux, comme en temps de guerre ou la perte d'êtres chers.
Mais cela fait aussi habilement avancer l'histoire ! Et cette histoire, quelle est-elle ? C'est bien simple, nos très chers amis des deux maisons de retraite ont pris idée de trouver un amoureux à Alice en même temps, chacun à leur manière. Ce qui donne des situations très drôles !
On découvre le pouvoir de l'écriture et à quel point elle peut être libératrice pour certain (ce que je ne peut absolument pas contredire ^^) voire, réparatrice. Car tout va passer par là, sous pleins de formes différentes,et ça, j'ai vraiment adoré !
Ce fut une lecture douce et émouvante. J'ai plus d'une fois eu les larmes aux yeux, plus d'une fois rit. Et, je dois dire que j'ai tourné la dernière page avec un gros pincement au coeur, je ne voulais tout simplement pas les quitter.
En bref, un roman touchant qui met du baume au coeur, sur le pouvoir de l'entraide et qui nous montre combien il faut prendre soin des uns des autres, toujours.
L'atelier des souvenirs de Anne Idoux-Thivet

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Michèle Beck 325 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines