Magazine Culture

J’ai testé pour vous … l’hypnose !

Publié le 04 février 2018 par Polinacide @polinacide

Suivez mon doigt. Ben oui, rien que ça. Il y a quelques années de là, l’intraitable fumeuse que j’étais avait décidé de tester l’hypnose, histoire de se débarrasser de son addiction à la clope une bonne fois pour toutes. Dix ans de fumette, il était temps que ça s’arrête. Franchement, j’y croyais dur comme fer. Surtout après avoir lu plusieurs témoignages de tentatives réussies du premier coup. Pourquoi pas moi alors ? Puisque j’étais partante, ça ne pouvait que marcher après tout… Et bien détrompez-vous. Il ne suffit pas d’avoir envie pour que l’hypnose « prenne » sur vous. La preuve : j’ai bien flippé au moment où je me suis sentie partir. Genre, vraiment très très loin : comme si mon esprit était sur le point de sortir de son corps pour aller vaquer à ses propres occupations quelque part là haut. Sauf que ça a duré seulement quelques secondes. Le reste du temps, impossible de débrancher, même si mon état de conscience était on ne peut plus malléable. A vrai dire j’étais la première étonnée, moi qui pensais que j’allais suivre le lapin blanc dans son terrier sans cligner des yeux. Tu parles. Faut croire que je n’ai pas le profil.

Toutefois, malgré une première expérience pour le moins perturbante, la recette a semblé faire son effet sur le long terme. Comme la mayonnaise quoi. Je m’explique : la première chose dont j’ai eu envie en sortant du cabinet était bien sûr d’une bonne vieille clope ! Un peu moche quand on est justement venu consulter pour se débarrasser dudit problème. Les habitudes ont la vie dure. Néanmoins, cette séance a débloqué comme un je ne sais quoi qui m’a poussé à dépasser mon angoisse d’arrêter de fumer sans trop de stress. Si je m’en grille encore une ou deux occasionnellement, loin de moi l’envie de m’enfiler tout un paquet comme autrefois. Hypnose ou pas : c’est sûrement mieux ainsi. A savoir qu’une seule séance ne sera probablement pas suffisante, le temps que votre thérapeute cerne exactement la relation que vous entretenez avec vos éventuelles addictions. Quoi qu’il en soit, l’hypnose reste une expérience singulière qui vaut vraiment le coup d’être vécue. Ne serait ce que pour se sentir partir…  et se retrouver soulagé d’être bel et bien resté dans son enveloppe corporelle !

Publicités &b; &b;

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Polinacide 1010 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine