Magazine Côté Femmes

Le lait d’or, un médicament pour les douloureux chroniques

Publié le 05 février 2018 par Jedeviensmaman

Le lait d’or me fait de l’oeil depuis maintenant plusieurs mois.

Du fait de mes bonnes résolutions alimentaires, je me suis dit qu’il était venu le temps que je succombe à la tentation et que je goûte à cette boisson.

Pourquoi ?

Le lait d’or, un médicament pour les douloureux chroniques

Le lait d’or est une boisson traditionnelle ayurvédique

Le lait d’or est réalisé avec du curcuma, épice qui regorge de bienfaits pour la santé : c’est un excellent anti-inflammatoire, en plus d’être analgésique, et antioxydant. il faut savoir qu’il a été reconnu que la curcumine (actif principal du curcuma) a un effet anti-inflammatoire comparable à la cortisone et à l’aspirine.

Cette boisson est recommandée dans les cas de troubles articulaires, arthrites, arthroses, rhumatisme, pour les sportifs, en prévention du cancer, en prévention du vieillissement prématuré et de la maladie d’Alzheimer, en cas de fatigue, de surmenage, de troubles digestifs, de troubles mnésiques, de convalescence, de douleurs musculaires ou articulaires, pour soulager les migraines et les névralgies, stimuler la circulation sanguine….

http://herbiotiful.com

Cette boisson permet aussi de lutter contre les petits maux de l’hiver puisqu’elle renforce nos défenses immunitaires.

Par ailleurs, le lait d’or est très bon pour la mémoire et le fonctionnement neuronal. Ca peut aider pour les fibromyalgiques englués dans le « fibrofog », non ?

Sans compter qu’en prime, le curcuma a des vertus dermatologiques puisqu’il purifie la peau et donne une jolie couleur au teint !

J’ai lu qu’une naturopathe préconisait de boire ce breuvage jusqu’à 3 fois / jour pour les douloureux chroniques durant un à trois mois.

La recette

La recette se réalise en deux temps. D’abord, il s’agit de préparer la pâte à curcuma. Ensuite, on peut se concocter de bons breuvages.

1- Réalisation de la pâte à curcuma

  • 30g de curcuma en poudre
  • 1/2 cc de poivre moulu. Le fait d’associer du poivre noir au curcuma potentialise les effets de l’épice indienne.
  • 15 cl d’eau

Mélanger dans un bol le curcuma en poudre et le poivre moulu.

Ajouter l’eau petit à petit jusqu’à l’obtention d’une pâte homogène.

Dans une casserole, verser la préparation et faire chauffer durant 5 minutes en remuant régulièrement, de façon à obtenir une pâte compacte.

Conserver cette pâte au réfrigérateur dans un pot en verre, elle peut se garder un mois.

2- Réalisation du lait d’or ou « golden latte »

  • 1 cc de pâte de curcuma
  • 15 cl de lait végétal : lait d’amande ici mais d’autres sont à essayer 😉
  • 1cc de sucre de coco ou sirop d’agave ou de miel
  • 1 cc d’huile de coco pour augmenter l’absorption de la curcumine par le corps, elle est lipsoluble (c’est à dire qu’elle ne se dilue que dans un corps gras)

Faire chauffer le lait végétal.

Ajouter la pâte de curcuma, le sucre de coco, l’huile de coco et mélanger.

Ensuite, régalez-vous !

Le lait d’or, un médicament pour les douloureux chroniques

J’appréhendais pas mal avant de goûter en me disant que ça ne me plairait certainement pas … En effet, cette boisson magique n’a pas réussi à séduire mes papilles à la première gorgée donc j’ai ajouté 1 cc de sucre de coco en plus car je ressentais trop l’épice. De fait, ce dosage me convient bien mieux. La boisson est douce en bouche, agréable. 

A savoir qu’on peut ajouter au lait d’or du gingembre pour plus d’énergie mais aussi une pincée de cannelle.

Petite vidéo avec un joli accent de Montréal :


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Jedeviensmaman 3604 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte