Magazine Culture

Interview : Estelle Every, auteure de Endless Night !

Par Les Griffonneuses
Bonjour la page !Aujourd'hui pour changer, nous vous proposons notre première interview et pour ce faire, nous avons choisi une auteure dont nous avons dévoré l'histoire : Estelle Every, l'auteure de Endless night, récemment sorti aux éditions La Condamine et disponible sur toutes les plateformes !Interview : Estelle Every, auteure de Endless Night !Kwetche : La Russie est un pays que je trouve un peu mystérieux et que je n'ai jamais découvert dans mes lectures. Pourquoi avoir choisi ce lieu comme siège de votre histoire ? Estelle : J'ai écris Endless Night sur la plateforme Fyctia lors du concours érotique réalisé en partenariat avec les Editions Blanche. Le thème était : Nuit Blanche. A St Pétersbourg, de juin à juillet, le soleil ne se couche presque plus ce qui donne des nuits au ciel blanc. Les nuits blanches sont une attraction touristique de la ville et les pétersbourgeois en profitent pour faire la fête.Il me semblait que cette ville était le cadre parfait pour mon roman. J'ai fait du russe pendant trois ans lorsque j'étais en école de commerce mais je ne me souviens plus de rien... mais j'avais vraiment accroché avec ma prof et je trouvais ce cadre original. De plus, je souhaitais dépayser mes lectrices et quoi de mieux qu'un pays peu présent en New Romance ?Kwetche :Vous semblez décrire les lieux avec beaucoup de précisions, vous êtes-vous déjà rendu à Saint-Pétersbourg ? Est-ce là-bas que vous avez eu l'inspiration du Secret et de son ambiance décadente et sensuelle ?Estelle : Je ne suis encore jamais allée à St Pétersbourg. J'espère pouvoir m'y rendre cette année !! Le Secret est sorti tout droit de mon imagination ;)Kwetche : Je trouve que les personnages constituent le gros point fort de votre histoire, j'ai totalement adoré chacun d'eux dans tout leur contraste. Auxane, Grigori et Valentina s'inspirent-ils de personnes que vous avez connues ou alors sont-ils nés de votre imagination ? Estelle : Je pense avoir mis beaucoup de moi dans la personnalité d'Auxane. J'ai comme elle la tendance à parler trop vite, à être curieuse, à vouloir la vérité. En revanche, je suis un brin moins "ouverte".Grigori et Valentina sont le fruit de mon imagination et des lectures qui m'ont inspirée. Par exemple, Grigori est parfois comparé à Christian Grey... Bien que les deux personnages se rejoignent sur leur volonté de tout contrôler, Grigori est plus mature. Il a un recul sur lui-même et sur ses émotions. Son passé difficile ne le fait pas souffrir. Valentina est plutôt inspirée de personnages de Fantasy de l'auteur Terry Goodkind. Dans son oeuvre, l'Epée de Vérité, l'auteur a créé des femmes dominatrices et sadiques, les Mors Sith qui m'ont donné des idées pour Valentina.Kwetche :Pourquoi avoir attendu plus de la moitié de l'histoire pour introduire les événements entre Auxane et Valentina et la rancoeur de cette dernière ?Estelle : Je souhaitais distiller les informations au compte goutte. Comme des préliminaires :) Et surtout que la révélation au sujet de Valentina et de sa vraie personnalité soit un twist de l'intrigue. Un passage qui surprenne les lectrices. Je voulais que chaque lectrice soit surprise par ce personnage. Je déteste que mon intrigue soit prévisible et pour le coup je pense que Valentina a su ménager son petit effet !Kwetche :La littérature érotique est très bien exploitée dans votre histoire et m'a souvent fait avoir très chaud ! N'en ressentez-vous aucune gêne ou malaise, d'abord à écrire ces scènes, puis à vous dire que d'autres personnes vont les lire ? Estelle : Lorsque j'ai commencé le concours Nuit Blanche, je n'avais encore jamais tenté d'écrire des scènes érotiques. C'était nouveau et rien que pour ça, très exaltant. Aucune gêne, ni malaise. Au contraire, je me plonge dedans et j'en ressors troublée moi aussi :) Le plus difficile au départ était de me dire que ma famille allait les lire. Puis je me suis dis que ce n'était pas autobiographique, et quand bien même ! Un message que je tiens à faire passer à travers Endless Night est que les femmes ont des désirs et des besoins et qu'elles n'ont pas à avoir honte de les assumer. Donc, moi la première, j'ai fait un pas dans cette voie en m'autorisant à tout écrire sans aucune censure, et sans tenir en compte le regard des autres. J'en parle d'ailleurs très facilement même avec des collègues de boulot.Kwetche :Je suis évidemment restée sur ma faim ! Le dernier chapitre sous-entend-il que la suite des aventures d'Auxane et Grigori aura lieu à Paris ou allez-vous les faire voyager dans une autre partie du monde ? Si c'est le cas, j'espère que le Secret sera quand même présent, j'adore ce club !Estelle : Je garde le décor du tome 2, mais ne vous inquiétez pas, le Secret sera toujours là. J'ai la sensation que ce club est lui aussi un personnage à part entière. Un personnage qui s'est fait désirer sur le tome 1, on voulait le connaître, plonger dans ses décors mais chaque rebondissement repoussait la rencontre... J'adore faire durer le plaisir et l'attente le rend encore plus puissant :)Kwetche :Enfin, savez-vous combien de tomes constitueront les aventures de Grigori et Auxane ?Estelle : Leurs aventures devraient se dérouler en 2 tomes, voire 3 s'ils le décident.Et vous, avez-vous lu l’Épée de Vérité, source d'inspiration de Estelle Every ? Moi oui, en partie et j'adore ! Mais pas autant que Endless Night et vraiment, vous auriez tort de passer à côté ! Un grand merci à Estelle pour s'être prêtée au jeu !

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Les Griffonneuses 2771 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines