Magazine Cinéma

Jusqu'à la garde

Par Marymalo
Jusqu'à la gardeJe ne connaissais pas le parcours du réalisateur Xavier Legrand dont c'est le premier long métrage mais qui avait déjà  fait un court métrage sur le sujet des femmes battues .... Le sachant je ne me serais pas fourvoyée.... tout comme Madame la Juge!
J'ai cru jusqu'à la scène du déjeuner chez les grands parents à de l'obstination et de la rancune de la part de la mère engendrant de  la colère et donc la violence contrôlée de son ex. Je n'avais pas vu la peur chez le petit garçon ne le considérant que comme un enfant manipulé alors qu'il essayait simplement de protéger sa mère ; un critique a du faire la même analyse car il conseille de revoir le film pour en faire une relecture en ayant tous les éléments  pour mieux apprécier le savoir-faire du cinéaste qui déroule implacablement la montée de la violence et pour mieux observer ce jeune garçon dont on ne peut qu'admirer le talent pour un rôle si difficile psychologiquement.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Marymalo 1 partage Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines