Magazine Cinéma

[Dossier] 14 films d’horreur qui se déroulent dans les bois à voir absolument

Par Onrembobine @OnRembobinefr
[Dossier] 14 films d’horreur qui se déroulent dans les bois à voir absolument

Partager la publication "[Dossier] 14 films d’horreur qui se déroulent dans les bois à voir absolument"

Dans les bois, tout peut arriver. On peut se faire attaquer par une bestiole bizarre, par des esprits malveillants ou par un type affublé d’un masque de hockey. On peut aussi tomber sur de mauvais champignons ou se fouler la cheville. Le cinéma a vite compris que la forêt constituait un formidable terrain de jeu pour faire naître la peur. Beaucoup de films d’épouvante se déroulent donc dans les bois. Petite sélection, dans le désordre à l’occasion de la sortie du Rituel sur Netflix !

Predator

Un classique absolu, incompris par une partie de la presse spécialisée à l’époque de sa sortie, mais heureusement célébré par la suite. Un John McTiernan déjà en pleine possession de son art, un Arnold Schwarzenegger parfaitement en place à la tête d’un casting ultra badass, une créature charismatique au possible, une jungle menaçante à souhait… Parfait !

via GIPHY

Le Projet Blair Witch

Celui qui a relancé la mode des found footages apparaît aujourd’hui comme un classique du cinéma d’épouvante, malgré ce que peuvent en penser ses détracteurs. Et avec le recul, si le côté bricolé lui confère toujours un aspect assez bancal, il s’avère surtout toujours aussi flippant.

via GIPHY

Evil Dead

Un must de l’horreur ! Pas encore drôle, ou du moins pas directement, la saga Evil Dead débutait sur des chapeaux de roues avec un film furieux, décomplexé et graphiquement complètement fou. Effrayant aussi. C’est important de le souligner.

via GIPHY

Evil Dead 2

Avec ce deuxième volet en forme de remake, Sam Raimi a injecté une bonne dose de second degré et d’humour. On rit donc beaucoup, tandis que les démons du Necronomicon font couler le sang dans cette vieille bicoque dans les bois. Complètement maîtrisé, Evil Dead 2 est un modèle du genre. L’alpha et l’omega.

via GIPHY

Evil Dead (2013)

L’un des meilleurs remakes d’un « classique ». Et pourtant, ce n’était pas gagné. Ultra violent, ce nouveau Evil Dead témoigne du talent et de la hargne de son réalisateur, Fede Alvarez, ainsi que du respect qu’il témoigne sans cesse à l’œuvre originale.

via GIPHY

Vendredi 13

Et on parle ici de toute la saga. Du premier et de tous les autres, qui ont rendu d’une certaine façon, les ballades dans les bois un peu plus flippantes. Même constat pour les colonies de vacances. Et pour savoir quels sont les meilleurs films de la franchise, c’est par ici.

via GIPHY

Détour Mortel

Un slasher qui pompe sans vergogne Massacre à la Tronçonneuse mais qui le fait bien. Sans s’encombrer d’artifices inutiles. Un bon film d’horreur bien radical et rondement mené, porté par la performance de la charismatique Eliza Dushku.

via GIPHY

Le Rituel

Une production Netflix angoissante à souhait, qui continue dans la lignée de The Descent, en orchestrant la descente aux enfers d’un groupe de personnages confrontés à une force qui les dépasse. C’est graphiquement hyper maîtrisé, flippant, immersif et finalement, contre toute attente, assez original.

Eden Lake

Le cinéma de genre anglais dans ce qu’il peut avoir de plus méchant. Un survival brutal et sans concession qui laisse sa marque dans les esprits.

via GIPHY

Tuker & Dale fightent le mal

Malgré un titre français complètement idiot, Tucker & Dale est une comédie d’horreur parfaitement recommandable. Le genre qui ne se prend pas au sérieux mais qui respecte ses personnages, le genre et son public. L’une des dernières véritables réussites du genre.

via GIPHY

Severance

Un film qui n’a pas bénéficié d’une grande exposition, signé Christopher Smith. Un trip assez délirant et jusqu’au-boutiste, entre humour et gore un peu cruel. C’est parfois très drôle et très divertissant.

Willow Creek

Celui-là, il est passé complètement inaperçu. Espèce de version Big Foot de Blair Witch, ce found footage fait pourtant partie des meilleurs jamais réalisés et aussi des plus flippants.

via GIPHY

La Cabane dans les bois

Frénétique et assez inventif pour nous faire oublier les imperfections qui parsèment le récit, ce film d’horreur s’avère assez réjouissant pour emporter la mise. En plus, c’est assez ludique.

via GIPHY

Le Sanctuaire

Un film britannique habité d’une mélancolie prégnante qui emporte tout sur son passage.

@ Gilles Rolland


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Onrembobine 57241 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines