Magazine Concerts & Festivals

Sunny Inside and friends: Tribute to Neil Young- La Grande Ourse- Saint-Agathon (22)- le 18 février 2018

Publié le 18 février 2018 par Concerts-Review
Sunny Inside and friends: Tribute to Neil Young- La Grande Ourse- Saint-Agathon (22)- le 18 février 2018

Sunny Inside and friends: Tribute to Neil Young- La Grande Ourse- Saint-Agathon (22)- le 18 février 2018

Un concert organisé par le comité d'animation de Saint- Agathon.

Neil Young released his self-titled solo debut, after leaving Buffalo Springfield, on Nov. 12, 1968, on his 23rd birthday... même si d'autres sources indiquent janvier 1969 comme date de sortie pour ce premier effort solo, contenant le titre qui allait devenir son épithète, ' The Loner' , Sunny Inside a décidé de fêter le cinquantième anniversaire de la sortie de l'objet par un tribute, en forme d'événement (12 musiciens invités), à La Grande Ourse de Saint-Agathon.

Sunny Inside ( un titre jazzy de Neil Young à écouter sur 'This Note's for You') , c'est le nom de scène que s'est choisi Christophe Lourgouilloux, grand admirateur du loup solitaire et troubadour au grand coeur.

17:00, une panoplie impressionnante d'instruments à cordes pincées s'exhibe sur le podium, en plein centre, trône la batterie.

Soixante secondes plus tard, Christophe vient saluer les Saint-agathonnais et les Saint-agathonnaises pas niaises tout en nous remettant le bonjour de Neil, resté au bercail.

Il agrippe une acoustique, la première partie de l'hommage sera consacrée au matériau intimiste du plus bourru des mousquetaires.

Je sais que beaucoup d'entre vous espèrent entendre les 10 morceaux de ' Harvest', je ne les décevrai pas tout à fait et d'ailleurs j'inaugure la soirée par 'The needle and the damage done' avec une pensée émue pour Danny Whitten du Crazy Horse.

Un jeu propre, un soupçon de frenchitude au niveau accent, Saint-Agathon accroche dès les premières mesures.

Il embraye sur...Think I'll pack it in and buy a pick-up Take it down to L.A.... les phrases amorçant ' Out on the weekend'.

Désolé, l'harmonica est resté dans l'étui.

Pas grave, Gustave, c'était super!

Philippe, fieu, le timbre de ta caisse claire m'exaspère, tu règles?

Le batteur, un trapéziste casse-cou, obtempère, puis le Loner breton attaque ' Old man', toujours en solitaire.

Si ce titre vous rappelle des souvenirs, c'est que vous êtes vieux!

Toi-même, réplique le cousin de Michel Galabru!

On passe en 1979 avec 'My my hey hey' ( Out of the blue), les punks descendent sur la ville, les dinosaures se terrent!

Un petit plongeon en 1968, Buffalo Springfield, ' I am a child' ( aux drums, à l'époque, Dewey Martin, Gary Marker tenait la basse).

Les ballades 'Harvest' et ' See the sky about to rain' achèvent la partie acoustique de la performance.

Les premiers invités font leur apparition,Yanngireg Le Bars (banjo et mandoline), Jean-Marc Le Flour ( basse), Phillipe Janot (batterie), ' Heart of gold' est dédié à Hervé, l'organisateur local, après un faux départ, j'ai oublié mon dentier, c'est un sacrilège de jouer ' Heart of Gold' sans harmonica, la troupe, rejointe par deux choristes ( Valérie et Christine) se tape le seul n°1 aux States du singer-songwriter.

Les mêmes nous refont 'Old Man' en version plus souple, le vieillard a trouvé le remède pour soigner l'arthrose, la basse se tape un solo perspicace, le banjo s'amuse, une cure de jouvence, quoi!

Le country allègre ' Comes a time' est illuminé par la mandoline de Yanngireg, ensuite l'entraîneur procède aux premiers changements, Thomas Dorn, aus Deutschland à la gratte, Reg Heg à la batterie et David Le Hegarat à la basse, tout ce ce beau monde nous offre une formidable version de 'Helpless' ( sur 'Déjà Vu' de C S N et Y) .

Pour bien montrer que Tonton Bob s'est inspiré des accords de Neil, ils embrayent sur ' Knocking on heaven's door'.

Une plume pour le jeu fluide du compatriote de Merkel.

Le premier set s'achève avec 'Pocahontas' , le titre préféré de Marlon Brando.

A l'entracte, tu perçois des bribes de conversation, le chapitre acoustique était sympa, la tranche électrique était tout bonnement grandiose!

Ce n'était qu'un début, le combat continue dans 20', une Grimbergen, avant la suite!

Des accords de guitare annoncent la reprise des cours, quelques lycéens terminent leur clope aux water, Vincent Stephan ( guitare), Bertrand Le Quernec ( basse) et Mathieu (Blaktarprod Blakstarprod), des Dom-Tom, à la batterie, sont les derniers mercenaires embrigadés, c'est avec eux que Sunny Inside déclare la guerre à Nixon au son de 'Ohio'.

Un titre coup de poing d'une efficacité redoutable.

Rico à la guitare pour ' This note's for you', le titre le plus juteux du set, quand Neil s'embarque sur une frégate rhythm'n' blues, ça balance pas mal, même à Saint-Agathon.

Steven B Francis a fait le chemin inverse que celui de Christophe Colomb, pas qu'il a abouti à Huelva en partant de New-York, non, il s'est arrêté à Saint-Brieuc, a acheté des baguettes, pas chez le boulanger, et a été embrigadé par Christophe car c'est un tueur, avec Rico, la fine gâchette, on aura droit à une version dantesque de l'épique 'Cortez the killer' .

Goosebumps, c'est ça qu'on dit, Steven B?

Viens, Bruno ( Lizé), tu assures les choeurs ( comme au bon vieux temps où on se prenait pour Simon and Garfunkel) sur ' Cinnamon girl'.

Changez: Pierre à la batterie, Jean-Marc à la basse, une tempête est annoncée: 'Like a hurricane'.. l'ouragan c'est le petit Rico de Saint-Quay, un guitar hero, un vrai comme dans les livres de l'imagerie d'Epinal.

1970, une romance, ' Only love can break your heart' , le compatriote de Novalis ajoute les indispensables accents lyriques pour habiller cette gentille valse.

Retour au premier effort solo, 'I've been waiting for you', voyant l'apparition de Hansel de Cuba à la guitare, les mêmes proposent ' Down by the river' .

Pas de canne à pêche car ... Down by the river I shot my baby Down by the river, Dead, oh, shot her dead...

Tu dis, Joe?

Vicieux, ce titre!

Hansel à la slide pour ' Words', un dernier extrait de 'Harvest', pour finir en apothéose avec le logique ' Rockin in the free world' voyant les douze apôtres et Jésus sur le podium!

Putain, ( désolé, Lord) , ça envoie, disait l'autre!

Un solo de basse teigneux, neuf choristes qui s'époumonent et le public en feu.

Game over, il est 19h40', Neil se sert un Bourbon, Saint-Agathon attend le dessert!

Sunny Inside, Hansel, Gretel, Mathieu et Jean-Marc, rappliquent pour envoyer une oeuvre en français du gars qui n'est pas un grand fan de The Voice, Nouvelle Star ou Star Academy ,elle est inspirée par Paimpol, voici ' Miss Monunivers', proche de la planète Paul Personne.

Un concert généreux, des gars sympa, le public a quitté la Grande Ourse en souriant!

Sunny Inside and friends: Tribute to Neil Young- La Grande Ourse- Saint-Agathon (22)- le 18 février 2018

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Œillet velu (Dianthus armeria)

    Œillet velu (Dianthus armeria)

    Dianthus armeria (Œillet velu) : plante velue, fascicule serré de fleurs aux pétales ovales, rouges ponctués de blanc, bractées du calicule aussi longues... Lire la suite

    Il y a 5 heures, 20 minutes par   Lupa
    ENVIRONNEMENT, JARDIN
  • Gaufres moelleuses et croustillantes au Thermomix

    Voici la recette des gaufres moelleuses et croustillantes au Thermomix, méthode facile et pratique. Ingrédients : 50 g d’huile neutre 50 g de sucre 180 g de... Lire la suite

    Il y a 7 heures, 2 minutes par   Sabine91
    CUISINE, RECETTES
  • Zombicide saison 1, à vous de jouer ! Chez Edge Entertainment

    Zombicide saison vous jouer Chez Edge Entertainment

    Zombicide saison 1 est un jeu de Raphaël Guiton, Jean-Baptiste Lullien et Nicolas Raoult. Illustré par Miguel Coimbra, Nicolas Fructus, Edouard Guiton, Mathieu... Lire la suite

    Il y a 7 heures, 23 minutes par   Zast
    HIGH TECH
  • FESTIVAL RADIO FRANCE – Récital Nelson Goerner – 17 juillet

    FESTIVAL RADIO FRANCE Récital Nelson Goerner juillet

    Retour sur récital Goerner/Chopin Franz Schubert  (1797-1828) Sonate n°13 en la Majeur D 664 : Allegro moderato Andante Finale : Allegro Johannes Brahms... Lire la suite

    Il y a 11 heures, 57 minutes par   Idherault.tv
    CULTURE
  • Stargate revient au Comic Con de San Diego

    Stargate revient Comic Diego

    Après son retour remarqué l'an dernier, Stargate s'invite une nouvelle fois au Comic Con de San Diego avec un panel d'invités exceptionnel. On aurait presque... Lire la suite

    Il y a 13 heures, 22 minutes par   Kio
    CINÉMA, CULTURE, SÉRIES
  • L'été

    L'été

    La main verteLa grosse pierre dont je parle dans mon prochain recueil de poèmes narratifsLes petites prunes dans la matinéeBien planqué derrière mes frênesLa... Lire la suite

    Il y a 14 heures, 13 minutes par   Christian Cottet-Emard
    CULTURE
  • L'IA et le syndrome du marteau

    L'IA syndrome marteau

    Quand une entreprise s'approprie les derniers concepts à la mode (intelligence artificielle, blockchain…) en prétendant ainsi résoudre tous ses problèmes, la... Lire la suite

    Il y a 14 heures, 28 minutes par   Patriceb
    FINANCES

A propos de l’auteur


Concerts-Review 34841 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte