Magazine Culture

Que je vous aime, ...

Par Apollinee

product_9782070364060_195x320.jpg

Impensable  de conclure cette semaine dédiée à Cupidon, sans émettre une pensée émue à l'égard de la célèbre et convaincante chanson de (feu mais tant resté allumé) Johnny Hallyday , Que je t'aime, 

Sans nous pencher sur un recueil de déclarations d'amour , réédité en janvier 2016,  et les affres de conscience d'une Chimène, amoureuse de Rodrigue, assassin de son père (en duel, je précise). Vous aurez reconnu la tragédie du Cid ( Pierre Corneille, 1637)

ELVIRE

Il vous prive d'un père, et vous l'aimez encore!

CHIMÈNE

C'est peu de dire aimer, Elvire, je l'adore:

Ma passion s'oppose à mon ressentiment,
Dedans mon ennemi je trouve mon amant,

Et je sens qu'en dépit de toute ma colère
Rodrigue dans mon cœur combat encor mon père.

Il l'attaque, il le presse, il cède, il se défend,
Tantôt fort, tantôt faible, et tantôt triomphant:

Mais en ce dur combat de colère et de flamme
Il déchire mon cœur sans partager mon âme,
Et quoi que mon amour ait sur moi de pouvoir
Je ne consulte point pour suivre mon devoir,

Je cours sans balancer où mon honneur m'oblige,

Rodrigue m'est bien cher, son intérêt m'afflige,
Mon cœur prend son parti, mais contre leur effort

Je sais que je suis fille, et que mon père est mort

  Que je vous aime, que je t'aime!" - Les plus belles déclarations d'amour,  recueil, Ed Gallimard/ Folio 2 €, 2008 - nouvelle édition janvier 2016, 112 pp


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Apollinee 3972 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines