Magazine Amérique latine

Le gouvernement argentin ne voit rien à redire aux comptes offshore [Actu]

Publié le 15 mars 2018 par Jyj9icx6

Le gouvernement argentin ne voit rien à redire aux comptes offshore [Actu]

La photo principale de la une de ce matin
montre le Premier ministre à la tribune de la Chambre
Cliquez sur l'image pour une haute résolution


Il y a plusieurs semaines, des ministres ont été convaincus, notamment grâce à des enquêtes journalistiques, d'être titulaires de comptes offshore. C'est en particulier le cas d'un des ministres dans le secteur de l'économie. L'affaire donne lieu à un débat assez vif au Congrès. Le Premier ministre vient d'y déclarer qu'il ne voyait pas où était le mal, qu'ouvrir un compte offshore n'était pas un acte de corruption tandis que tel ou tel comportement reproché aux membres du gouvernement précédent en était. Ben voyons ! C'est toujours les autres qui ont tort. Or le gouvernement a fait de la lutte contre la corruption un axe essentiel de son action politique ! C'est assez mal parti avec des arguties pareilles.
Il y a quelques semaines, un universitaire espagnol avait piégé le ministre de l'Economie argentin en visite dans la Péninsule : il lui avait demandé comment il pouvait espérer que des investisseurs étrangers placent leur argent en Argentine si les membres du propre gouvernement du pays mettaient eux-mêmes le leur à l'abri dans des paradis fiscaux. Le ministre était resté sans voix devant cet argument massue.
Sur l'étonnante conception de la corruption et de l'honnêteté du Premier ministre argentin et les réactions narquoises de l'opposition, lire la presse du jour ou d'hier : lire l'article de Página/12 lire l'article de Página/12 sur l'intervention de l'ancien ministre de l'Economie, avec vidéo intégrée (il n'a pas mâché ses mots et a rappelé que dans la plupart des pays démocratiques où les noms de responsables politiques avaient été cités dans le Panama Papers, ces hommes avaient été contraints à la démission très rapidement, ce qui est exact) lire l'article de La Prensa, qui n'est pas vraiment dupe du raisonnement spécieux du ministre lire l'article de Clarín, qui prend plutôt le parti du gouvernement contre l'opposition aux attaques sauvages.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jyj9icx6 2740 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte