Magazine Culture

Jackals par Shirya MURATA

Par Fildediane @fildediane

Jackals par Shirya MURATA Jackals par Shirya MURATA Jackals par Shirya MURATA Jackals par Shirya MURATA

Jackals par Shirya MURATA Jackals par Shirya MURATA Jackals par Shirya MURATA

Titre : Jackals

Auteur : Shirya MURATA

Éditeur : Ki-oon

Tome 1 à Tome 7

Nombre de pages : entre 210 pages en moyenne

Genre : Seinen

Fiche Bibliomania

4ème de couverture :

« Cicero City, ville rongée par le crime et la corruption, est sous la coupe de nombreuses organisations criminelles qui se livrent une guerre sans merci pour son contrôle. Pour servir leurs desseins, ces gangs font régulièrement appel aux  » Jackals « , des assassins professionnels et impitoyables qui louent leurs services au plus offrant. »

***ATTENTION RISQUE DE SPOILERS ***

Mon avis :

Comme d’habitude je fais toujours attention à ne rien dévoiler mais il se peut que par inadvertance je donne des indices … avec mes excuses …

L’histoire :

Nichol D. Heyward est un Jackals, c’est à dire un assassin professionnel et impitoyable. Il a un surnom : l’alligator, car il laisse derrière lui des scènes de massacres épouvantables. Il n’est pas vraiment attiré par l’argent, il cherche plutôt à se venger de ceux qui ont commandité le meurtre de sa mère. Nichol va se retrouver malgré lui au coeur d’une guerre opposant deux gangs puissants, les Gabriella et les Tennouren.

Sous-estimé et mal-aimé, Nichol luttera pour défendre ses principes et les personnes auxquelles il tient.

Les personnages :

Nichol D. Heyward : il est grand, musculeux et très habile avec son arme « l’alligator ». Derrière lui ne reste que des cadavres et des m3 d’hémoglobine. C’est un assassin professionnel, mais il tient à son indépendance, à sa liberté. Mêlé malgré lui à la guerre entre Gabriella et Tennouren. Il va lutter pour sa vie et pour sa vengeance, il ne se soumettra jamais ! Et surtout il est loin d’imaginer ce qu’il va découvrir…

Fox Heyward : Dit le « Renard argenté », ancien puissant Jackals à la retraite. Il met son expérience au service de Nichol et joue le manager pour ce qui est de lui trouver des missions. Il a recueilli Nichol quand celui-ci avait à peine 14 ans.

Sheryl Carter : C’est la fille du commissaire Carter, qui habite à côté des Heyward. Elle est plus jeune que Nichol, mais elle le materne car elle trouve ses réactions et ses agissements immatures.

Foa Requiem : Il a le même âge que Nichol et c’est également un Jackals toujours en action et animé par la vengeance ! Il veut trouver ceux qui ont assassiné ses parents. Il va aller de surprise en surprise, lui aussi est largement sous-estimé par ses adversaires.

Gabriella et Tennouren : sont deux gangs sanguinaires luttant pour le contrôle de Cicero city et en particulier une zone de non-droit où personne n’a de contrôle, lieu de carnage permanent. Ils utilisent les Jackals pour assassiner les membres de leur adversaire; mais avec leur arrogance et leur forte estime d’eux, ils ont oubliés de se méfier de la force que donne la vengeance.

La Plume, le Scénario :

La police d’écriture du titre annonce la couleur, elle sous-entend la violence; Plus on passe de tome, plus il y a de sang sur la couverture… La violence monte crescendo.

Derrière tous ces règlements de comptes, ces taillages en pièce, ces massacres; l’auteur installe un fils rouge pour l’histoire du héros. Certes c’est un assassin professionnel, mais contrairement à tous ces camarades Jackals une chose le pousse en avant; c’est son envie de vengeance mais par dessus tout c’est de sauvegarder sa liberté; ne dépendre d’aucun gang, suivre sa propre voie, ses propres principes; protéger les personnes auxquelles il tient. Sa rencontre avec Foa Requiem est totalement surprenante et finalement ces deux là se ressemblent un peu peut-être…

Si la démarche de Nichol, depuis ses 14 ans, c’est de se perfectionner pour venger le drame de sa vie; l’auteur nous bouscule avec des rebondissements étonnant; mais il n’épargne pas ses personnages non plus.

Nichol est attachant malgré le sang qu’il a sur les mains, ses adversaires sont puant d’autosatisfaction et de mépris pour les autres… par conséquent, il n’est pas difficile de ne pas aimer ces monstres sanguinaires avec une force brute mais un tout petit cerveau, persuadés qu’ils vont gagner facilement.

Nichol est un peu un écorché vif, il est impulsif et peut-être bien immature comme le pense Sheryl 😉 mais c’est d’autant plus intéressant dans son cheminement vers la liberté et pour préserver une hypothétique paix.

En Bref :

Une série manga musclée !

Très violent, ça découpe dans tous les bouts, mais des personnages attachant malgré tout et une histoire intéressante 🙂


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Fildediane 807 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines