Magazine Culture

Paris etc, une série et un hymne à la féminitude

Publié le 01 décembre 2017 par Elsapotine

Une saga conjuguée au féminin et aux accents universels

Sur Canal+, la nouvelle série française Paris etc... dépeint le quotidien de cinq femmes, de différents âges et milieux, à un moment clé de leurs vies. A des moments clés, devrais-je dire, en effet, pour une femme, chaque moment par définition est une clé, une question de vie ou de mort inscrite dans son ADN.

A la fois totalement dissemblables et à la fois terriblement jumelles, les parisiennes deParis etc… nous embarquent dans leurs délires, de façon ludique tout d’abord, puis de façon de plus intime, elles nous livrent leurs fêlures.

Aujourd’hui, tandis que les valeurs classiques se voient chamboulées au nom de l’égalité homme-femme dès l’école maternelle, que certaines se battent pour l’accord incursif  qui imposerait de tenir compte du féminin dans la conjugaison des adjectifs, que le politiquement correct renverse les règles de la politesse, hommes et femmes se cherchent, à l’affut de (nouveaux) repères, à la recherche d’eux-même sans temps perdu. Les antihéroïnes de Paris etc… ne font pas exception et ont l’air tout aussi paumées. Aussi paumées que le quidam et la quidamesque moyen(ne)s si je devais adopter l’accord incursif… Bref !

Née d’une idée originale de Maïwenn, mise en dialogues et en images par Zabou Breitman, cette saga est tout simplement géniale ! Le côté Vérité de ses personnages cabossées par la routine ou les grandes épreuves, expérimentant in situ des sujets de société tels tels que l’homosexualité ou le choix de la fin de vie, non seulement convint mais joue sur l’émotion. Impossible de ne pas de reconnaitre parmi elles. Nous sommes toutes individuellement l’une ou l’autre, et toutes les cinq, à certains moments fatidiques. Alors est-ce une série sur Paris ? Sur les féministes ? Les branchées ou pas branchées ? avanceront les sceptiques. Qu'importe ! S’il faut avoir une fêlure pour paraître branchée, autant l’avouer sans détours, nous le sommes toutes et tous ! Et là, la saga transcende Paris, l’existence de ces cinq « cas », et apporte quelque chose de plus universel, de profond et de tangible.

Zabou Breitman et Anne Berest ont su capter avec justesse les joies et les dérives de ces cinq femmes et, en parallèle, celles de notre société qui ne sait plus comment faire face, se comporter et assurer.

Très lelouchien, cet opus ! Pas de quoi en apeurer quelques-uns. Qu’ils soient rassurés, c’est du Lelouch sans flonflons… Pour ma part, je me réjouis de ce film chorale. Paris etc… parle au cœur, toutes émotions confondues. Il capture l’instant comme les internautes font des captures d’écran, gommant les frontières entre le réel et la fiction. Sans morale. Ni préjugé. Ni prosélytisme. Ni culpabilité. Avec empathie et un grand humanisme.

Présentation de Canal +

Cinq femmes. Et Paris.
Cinq façons d’être, de pleurer, de hurler de rire, de rater le bus, de serrer les dents, de jouir, de ne pas jouir, de boire trop, de grandir, de résister, de faire un enfant ou pas, de ne pas vouloir rentrer chez soi…
Cinq façons d’aimer.
Cinq héroïnes du quotidien qui traversent Paris, depuis la rentrée des classes jusqu’aux vacances de Noël.

Une Création Originale CANAL +

Une série réalisée par Zabou Breitman - composée 12 épisodes de 30 minutes

Paris etc, une série et un hymne à la féminitude

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Elsapotine 350 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines