Magazine Culture

Sweet sixteen d’Annelise Heurtier

Par Lacroquelivres

Voila un roman qui était dans ma Wish-List depuis… 2015? J’ai découvert qu’il était disponible à ma médiathèque… Quelle chance!

Sweet sixteen d’Annelise Heurtier

De quoi ça parle?

Rentrée 1957.
Le plus prestigieux lycée de l’Arkansas ouvre pour la première fois ses portes à des étudiants noirs. Ils sont neuf à tenter l’aventure. Ils sont deux mille cinq cents, prêts à tout pour les en empêcher.

Mon avis:

Je connaissais vaguement l’histoire de ces 9 élèves noirs qui entrèrent à l’école « blanche » en 1957 via La couleur des sentiments et Forrest Gump. J’ai voulu en savoir plus sur cet événement et Sweet sixteen me semblait être le bon livre.

Effectivement, j’ai appris de nombreuses choses sur la déségrégation. La violence des blancs, qui refusent d’avoir des personnes plus bronzées qu’eux à leurs cotés. La violence des noirs, qui refusent de donner aux blancs d’autres excuses pour les maltraiter.

Quand on sait que cette histoire a eut lieu il y a quoi? Une soixantaine d’années? C’est effrayant.

Je pourrais reprocher à Sweet sixteen d’être trop court. Les moments dans l’école me semblent presque survolés. J’ai l’impression que l’auteure nous raconte juste les grandes lignes, sans entrer un peu plus dans les détails. L’histoire se concentre plus sur ce qu’il se passe dans la tête de Molly, l’une des neuf étudiants noirs et Grace, une jeune fille blanche et populaire. Bien sur, l’alternance des points de vue entre les deux filles était immersif, mais pour moi, le roman est trop léger.

Publicités &b; &b;

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Lacroquelivres 1230 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines