Magazine Culture

GAME – Entre nos corps : le manga hot pour les filles

Publié le 26 mars 2018 par Tanja @HaKo_niwA

GAME – Entre nos corps : le manga hot pour les filles

Un nouveau manga dans la collection L d’Akata ? Un manga érotique part et pour les femmes ? Je suis intriguée. Heureux hasard le premier tome est sorti le 8 mai, jour des droits de la femmes.

GAME – Entre nos corps de NISHIKATA Mai (Editions Akata)

Dans les mangas destinés aux femmes même adulte le sexe est abordé souvent de façon très innocente, peu crédible quand il est décrit par le regard des hommes et bien souvent éludé quand il s’agit des femmes. En tous les cas dans ceux édité en France.

Avec GAME – Entre nos corps, les éditions Akata nous promettent que ça ne sera pas le cas. Une série ouvertement sensuelle et érotique sans pour autant que ce soit gratuit ? Bingo !

Sayo Fujî, 27 ans, est cadre dans un cabinet comptable. Aussi brillante qu’efficace, elle subit le regard désapprobateur de la plupart des hommes qui l’entourent, qui la jalousent ou acceptent mal qu’une femme se consacre autant à sa carrière professionnelle. Sous ses dehors implacables, Fujî en souffre, comme elle souffre de la solitude qui régit son existence dans l’intimité. Mais l’arrivée d’un nouvel employé au sein de l’entreprise où elle travaille pourrait bien changer la donne. En effet, Ryôichi Kiriyama est à peine engagé qu’il propose à la jeune femme de coucher avec lui. D’abord choquée, Fujî finit par accepter de dépasser les limites d’une simple relation professionnelle, sans pour autant éprouver de sentiments à son égard. Commence alors un étrange jeu entre les deux collègues, entre domination et plaisirs…

Succès éditorial au Japon c’est avec beaucoup d’impatience que j’attendais GAME – Entre nos corps, un titre qui différent. 

L’histoire entre Sayo et Ryôichi commence sur des bases assez peu orthodoxe. Elle bosse tellement que ses collègues ne la voit plus comme une femme, et elle va s’engager dans une histoire purement sexuelle avec son collègue. Tout deux s’envolent au 7e ciel dès qu’ils le peuvent, mais pas n’importe où. Sayo ne ressent rien pour lui (tout du moins elle essai de s’en convaincre), on est loin des shôjo avec des yeux qui brillent et des pétales de fleurs un peu partout. On adhère ou pas à ceux petit jeu dangereux de nos deux héros, mais le moins que l’on puisse dire c’est que c’est très différent de ce qu’on a l’habitude de lire.

Les dessins sont vraiment très beaux, les scènes de sexe sont bien chaude, sans pour autant être crade, elle ne semble pas souffrir tout en dégoulinant de sueur et de sperme comme dans la plupart des manga hentai. Une approche assez différente du manga érotique au final.

Ce manga n’est clairement pas à mettre dans toutes les mains. Mais vous qui comme moi êtes adultes et avez déjà lu du hentai ou Nozokiana, vous devrez apprécier ce premier tome.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Tanja 763 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine