Magazine Culture

Mon avis sur La fille qui m'a rendu fou de Juliette Bonte, une nouvelle du recueil Happy 40

Par Ptiteaurel62 @TheLovelyTeach
Mon avis sur La fille qui m'a rendu fou de Juliette Bonte, une nouvelle du recueil Happy 40NC Bastian - Avec toi, ailleurs c'est ici
Emily Blaine - Tombée pour toi
Juliette Bonte - La fille qui m'a rendu fou
Lucie Castel - Souviens toi de cette nuit
Louisa Méonis - Toi + moi = le compte est bon !
Charlotte Orcival - Un homme comme lui
Hélène Philippe - Là où to, coeur me parle
Pour fêter les 40 ans des éditions Harlequin , sept de nos auteurs françaises de talent ont relevé le défi d'écrire une histoire avec pour seul thème "40" . Chacune à sa façon, elles se sont approprié ce nombre pour donner vie à des romances tout en nuances d'émotion, d'intensité, d'humour et de poésie. Du joueur de basket qui arbore fièrement sur son maillot au médecin qui l'a tatoué derrière son oreille, en passant par l'impératif de séduire sa colocataire en 40 jours, ces sept histoires vous offriront toute la richesse, la diversité et la générosité de nos plumes françaises
Date de sortie : 16 mars 2018 - Exclu SDLEditeur : Collection &HPrix: 10 eurosPages : 64 pages
Pas d'inquiétude pour celles qui n'ont pas pu se rendre à Paris, je suis sûre que le recueil sera prochainement en vente sur le site Harlequin ou disponible prochainement en numérique.
Note : Mon avis sur La fille qui m'a rendu fou de Juliette Bonte, une nouvelle du recueil Happy 40
Mon avis: J'ai lu les deux autres romans de Juliette Bonte donc j'étais plus que ravie de la retrouver pour la première fois dans le recueil exclusif du Salon du Livre. Avec La fille qui m'a rendu fou, nous sommes plongées dans une douce romance qui fait battre notre petit coeur et le numéro 40 correspond au nombre de jour qu'il reste à notre héroïne avant de changer de vie. 
Hailey est une douce professeur des écoles qui est passionnée par son métier. Lorsque son métier est évoqué , il est évident qu'elle l'adore et qu'elle apprécie aussi les enfant qu'elle a à charge d'éduquer. J'ai aimé la douceur de cette jeune femme ainsi que son côté romantique. Oui la romance où la frontière entre l'amour et l'amitié a déjà été maintes fois évoquée dans les comédies romantiques mais cela n'empêche pas que j'ai passé un très bon moment de lecture. Hailey est une jeune femme romantique qui rêve du grand amour et d'une vie de couple épanouie à deux mais voilà , elle est secrètement accro à son colocataire et ami Brett. Dès lors, on la voit souffrir en silence en voyant le défilé de walk of shame quand les coups d'un soir de son ami quittent l'appartement. Ils s'entendent très bien mais elle souffrira de l'aveuglement de son ami. Mais il faut aussi dire à sa décharge qu'Hailey ne laisse rien apparaître et nous découvrons l'envers du décor en entrant dans les pensées de la jeune femme. Saura t-elle résister aux 40 jours qui lui reste avant de quitter Brett? 
Brett Ward est un queutard qui depuis ses 17 ans ( soit 10 ans de compétition) enchaîne les bons moments avec les jeunes femmes avec qui il ne couche qu'une seule et unique fois. Barman au Corner Pub, il a son parfait terrain de chasse comme nous pouvons le voir . Il assume pleinement cet aspect chez lui et n'en a absolument pas honte. On le sent aussi très lié à son amitié avec Hailey et on espère tout simplement qu'il ouvre les yeux avant de perdre ce qu'il a sous les yeux. Au fil des pages, il se pourrait qu'il se rende compte de certaines choses et les disputes seront de ce fait plus virulentes entre eux. Une sorte de mauvaise compréhension va ainsi naître et de ce fait va engendrer des coups bas et des remarques assassines. Parviendra t-il à conserver son amitié avec Hailey? Continuera t-il à enchaîner les coups d'un soir sans y prendre un réel plaisir? 
Bref, j'ai passé un moment très sympathique avec nos deux héros. Même si l'intrigue est cousue de fil blanc, j'ai pris plaisir à découvrir son déroulé en espérant un dénouement heureux. Juliette Bonte nous offre une petite gourmandise qui ravira les papilles des romantiques que nous sommes. 

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Ptiteaurel62 39946 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines