Magazine Culture

Aurélie Valognes : motif familial

Par Samy20002000fr

Quoi de mieux qu’une maison de famille en plein Paris, au bord du canal de l’Ourcq, pour rencontrer Aurélie Valognes un soir de mars ensoleillé ? C’est donc au Pavillon des canaux que 30 chanceux lecteurs invités par les éditions Mazarine et Babelio ont pu passer un moment plein d’émotions avec l’auteur de Minute, papillon !, En voiture, Simone !, et Mémé dans les orties, qui a justement fait de la famille son sujet de prédilection. Une émotion palpable dès les premières minutes de la rencontre, tant le sujet de son dernier livre Au petit bonheur la chance !, publié aux éditions Mazarine, est personnel et sensible.

Aurélie Valognes : motif familial

Au nom du père

Car l’histoire du petit Jules, 6 ans, qui va être abandonné par sa mère à sa grand-mère, n’est autre que celle du père d’Aurélie Valognes, ce qu’elle nous confie la gorge nouée. « En lisant La Vie devant soi d’Emile Ajar/Romain Gary, j’ai eu comme une révélation : ce livre décrivait pour moi la vie de mon père ! Pour mon quatrième livre, j’avais donc cette histoire en stock, qui me trottait dans la tête depuis un moment. Il a fallu que j’attende avant de l’écrire, et de décrire cette enfance pas facile. Je ne sais plus comment ni quand mon père me l’a racontée, c’est comme si je l’avais toujours sue. Et d’ailleurs, je ne sais plus exactement ce qui est vrai ou des souvenirs inventés dans le livre… Une chose est sûre : j’étais soulagée et satisfaite d’avoir terminé ce texte très personnel. Et ravi qu’il plaise à des lecteurs. Mon père a d’ailleurs adoré ! »

Aurélie Valognes : motif familial

Duo de choc

Nous voilà donc plongés à la fin des années 1960, dans une France encore dirigée par De Gaulle, puis dans les années 1970. Une époque qu’Aurélie Valognes n’a pas connue, et dont elle se plaît à imaginer les détails. « Pour moi il s’agissait d’explorer mon histoire familiale à travers la fiction, et tous les souvenirs du quotidien, que ce soit une marque de biscottes ou de voiture. Des petits détails qui recréent un cadre, comme le langage que j’utilise, avec des expressions d’époque comme « au petit bonheur la chance ! » justement. Tout ça parle bien sûr à ceux qui l’ont vécue, mais aussi à leurs enfants et petits-enfants. »

« On ne peut pas réécrire le passé, mais on peut écrire des livres. »

En parlant de petits-enfants, quand mémé Lucette voit débarquer le petit Jules, déposé par sa mère Marie, elle ne comprend pas bien ce qui se passe, et ne s’imagine pas que cet enfant va rester. « Au début Lucette est dure, fermée, mais elle s’ouvre peu à peu, et elle finit par former un duo étonnant avec le petit Jules, qui lui non plus n’a pas demandé ça et regarde le monde avec ses yeux d’enfant. Finalement ils se soutiennent l’un l’autre, apprennent chacun de l’autre, et Lucette ne remplace pas Marie, mais donne l’amour nécessaire à Jules pour grandir, qui finalement aura été heureux. »

Aurélie Valognes : motif familial

La vie en rose, ou presque

Car c’est bien là l’une des forces des romans d’Aurélie Valognes : l’espoir, et malgré les difficultés, une bonne dose de tendresse et de joie. « J’essaye de toujours voir le verre rempli, de positiver. Quand on est face à une difficulté, il faut se demander ce qu’on peut encore faire, et tenter de trouver le chemin vers son propre bonheur. Rien ne sert de se lamenter indéfiniment ! Alors j’aime rendre hommage à ces héros ordinaires, honorer ceux qui ne reçoivent pas de médaille, mais qui n’en sont pas moins valeureux dans leurs attitudes et actions. Pour moi c’est une joie de passer du temps avec mes personnages, d’entrer en intimité avec eux pour faire passer des émotions, parler au cœur plus qu’à l’intellect. »

Et visiblement, ses lecteurs témoignent de cette réussite, tant ils paraissent touchés par les mots de l’auteur. Des lecteurs qui s’identifient aux personnages, à ce qu’ils traversent, ou reconnaissent en eux des membres de leur famille.

Installée depuis 2014 en Italie, à Milan, avec son mari et ses deux fils, Aurélie Valognes projette de revenir vivre en France prochainement. L’occasion de rencontres plus fréquentes avec ses lecteurs ? En attendant, nous vous proposons une vidéo tournée plus tôt lors de cette soirée, où l’auteur a choisi 5 mots pour parler de ses livres, et notamment de Au petit bonheur la chance !.

Retrouvez Au petit bonheur la chance ! d’Aurélie Valognes, aux éditions Mazarine.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Samy20002000fr 10039 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines