Magazine Cinéma

[Carnet noir] Christophe Salengro a tiré sa révérence

Par Onrembobine @OnRembobinefr
[Carnet noir] Christophe Salengro a tiré sa révérence

Partager la publication "[Carnet noir] Christophe Salengro a tiré sa révérence"

Christophe Salengro est né le 9 août 1953 à Lens. Diplômé de l’École spéciale d’architecture de Paris, il rêve de devenir danseur et se lie d’ailleurs d’amitié avec le chorégraphe Philippe Découflé. De cette rencontre naît une collaboration fructueuse avec une dizaine de spectacles de 1986 à 2014, dont la cérémonie d’ouverture des Jeux Olympiques d’Albertville en 1992. Son physique atypique, ses oreilles décollées, ses presque deux mètres, deviennent sa marque de fabrique. Il ne tarde pas à faire une première incursion à la télévision française avec le spot devenu culte pour les dalles Gerflor en 1990 dans lequel il apparait en tenu d’Adam. On le voit également dans des clips de chansons à succès pour Fine Young Cannibals ou Le Jerk de Thierry Hazard. Il participe aussi en parallèle à des romans-photos pour Hara-Kiri. Véritable touche-à-tout, il tâte à la musique, aux côtés d’anciens de Mano Negra, au sein du groupe punk Les Producteurs de Porcs qui reprend des tubes des Clash, des Beastie Boys ou encore des Ramones.

Au cinéma, il fait ses premiers pas dans Gardien de la Nuit de Jean-Pierre Limosin en 1985. On le retrouve au générique de Radio Corbeau et La Tribu d’Yves Boisset, puis de La Cité des Enfants Perdus de Marc Caro et Jean-Pierre Jeunet en 1994. Dans les années 2000, après Le Défi de Bianca Li où il retrouve l’univers de la danse, il tourne pour Jonathan Demme dans La Vérité sur Charlie. Il fait par la suite des apparitions dans trois films de Benoît Delépine et Gustave Kervern (Aaltra, Avida et Louise-Michel) avant d’incarner un Président de la République pour Jean-Pierre Mocky (Crédit pour tous) et un prêtre dans Les Aventure de Philibert, Capitaine Puceau.

Mais c’est à la télévision qu’il obtient la consécration dès 1992 dans Les Nouvelles, une pastille de l’émission Ce soir avec les nouveaux avec Alexandre Pesle et Jules-Édouard Moustic. Il entre dans la légende du PAF dans le costume de Président de la Présipauté du Groland (qui tient son nom du patronyme de l’acteur). De Groville à Mufflins, il parodie la fonction suprême en multipliant les propositions absurdes (comme diminuer le litre d’essence à 0.80 litres pour baisser le prix du carburant), les déclarations grandiloquentes et les mésaventures et conclue ses vœux annuels avec le traditionnel « Santé, Bonheur, Santé, Bonne Humeur ». Christophe Salengro, Moustic, Delépine alias Mickael Kael, Gustave de Kervern, Francis Kuntz, Franki Ki… la bande des Grolandais va marquer la télévision de son empreinte avec cet humour punk, anarchiste et sans limites, et demeure le dernier bastion de de l’esprit Canal qui a tant touché toute une génération.

[Carnet noir] Christophe Salengro a tiré sa révérence

Christophe Salengro qui a été déclaré « inmourrable » par la Constitution grolandaise. Aussi, c’est avec une profonde stupeur mêlée d’une immense tristesse que nous avons appris ce dredi 30 mars la disparition de Not’ Président Christophe Salengro à l’âge de 64 ans. Jules-Édouard Moustic lui a rendu hommage sur Facebook en écrivant : « Notre phare s’est éteint. Depuis ce matin, les Grolandaises et les Grolandais vivent dans le noir ». Après 25 ans à nous faire marrer, il a réussi à nous mettre la larme à l’œil.

@ Nicolas Cambon

Crédits photos : Marc Lafon


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Onrembobine 57561 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines